Les enfants en colère après la publication de caricatures jugées injurieuses envers le Père Noël

219 Publié le 15/01/2015 par La Rédaction

OSLO – La nouvelle n’a pas tardé à faire réagir. À peine publiées par un journal iranien, les caricatures se moquant ouvertement du Père Noël ont provoqué la colère de plusieurs enfants de pays d’Europe, dont la Norvège et la Finlande. Pour les enfants, ces caricatures sont choquantes et tournent en ridicule le Père Noël qui est pour beaucoup une personnalité irréprochable et très gentille. Reportage.

.

Par dizaines, les enfants sont descendus dans les rues d’Oslo pour protester, brûlant des exemplaires du journal qui avait publié les caricatures. « Le Père Noël est gentil, on doit pas le dessiner comme cela » a affirmé Leïa, 8 ans et demi, devant plusieurs enfants, très en colère. Une colère contre ce journal iranien qui est à l’origine de cette éruption de violence infantile. Une dizaine de caricatures, montrant un Père Noël qui exploite ses petits lutins, se trompe dans les cadeaux ou encore fait ami-ami avec les capitalistes. Dans une des cases, on voit même son bonnet rouge remplacé par un bonnet aux couleurs d’Amazon et un traîneau rempli de dollars.

La provocation de trop pour les enfants qui affirment qu’on touche à un élément essentiel de leur croyance. « Je veux qu’on respecte ce monsieur qui chaque année distribue des milliers de cadeaux aux enfants gentils » ajoute Soren, 10 ans. « Moi aussi j’ai été choquée, c’est pas bien, c’est mal » continue Ilda, 9 ans. « Pourquoi les grands dessinent papa Noël, ils y croient eux aussi ? Je croivais que y avait que les enfants qui pouvaient le dessiner » demande un autre. Les enfants ont demandé au gouvernement norvégien d’agir en conséquence et de faire interdire les publications incriminées, une demande jusqu’ici refusée sous prétexte de liberté d’expression.

Dans l’immédiat, et pour défendre le journal iranien, d’autres journaux affirmaient eux aussi vouloir publier les caricatures du Père Noël. « Je pense que les gamins devraient comprendre qu’à un moment, faut grandir un peu, quoi » explique un journaliste. Un des leaders des enfants de son côté a protesté « Ces méchants doivent savoir que s’ils continuent, le Père Noël sera pas content et ils n’auront rien à Noël prochain ».

La Rédaction

Publicité
Publicité