Cracher du feu : activité la moins pratiquée par les Français en 2014

119 Publié le 22/01/2015 par La Rédaction

C’est un résultat pour le moins surprenant. Alors que trois années de suite, les activités les moins pratiquées par les Français étaient exclusivement concentrées à Paris : la baignade dans la Seine, la traversée de la place de l’étoile en tricycle et la promenade en amoureux le long du Boulevard MacDonald, c’est une activité d’une toute autre sorte qui n’a pas été plébiscitée par les Français cette année.

C’est un résultat pour le moins surprenant. Alors que trois années de suite, les activités les moins pratiquées par les Français étaient exclusivement concentrées à Paris : la baignade dans la Seine, la traversée de la place de l’étoile en tricycle et la promenade en amoureux le long du Boulevard MacDonald, c’est une activité d’une toute autre sorte qui n’a pas été plébiscitée par les Français cette année.

Il faut en effet remonter à 2010 pour retrouver une activité n’ayant pas lieu uniquement dans la capitale avec « dormir dans une benne à ordures. » Et Il faut carrément remonter à 2003 pour trouver trace d’une activité ayant trait au cirque, l’activité la moins pratiquée cette année-là étant « marcher sur un fil à haute tension »

Cela révèle en tout cas, selon le sociologue Daniel Chabot, à la fois l’esprit intrépide et volontiers changeant des Français. Dans certains pays, en effet, l’activité la moins pratiquée concerne des domaines beaucoup plus quotidiens et varie très peu d’une année sur l’autre.

En Italie, par exemple, jouer au football sans tricher et sortir sans gel et sans lunettes de soleil sont les deux activités les moins pratiquées depuis une vingtaine d’années. Quant à l’Angleterre, les deux activités les moins pratiquées sont chaque année les mêmes depuis plus de cent ans : manger quelque chose de bon et boire de l’eau minérale après 17 heures.

La Rédaction

Publicité
Publicité