DSK : « j’ignorais que c’était des prostituées, je ne faisais que leur donner de l’argent après avoir couché avec »

93 Publié le 10/02/2015 par La Rédaction

Mis en examen pour proxénétisme aggravé, Dominique Strauss-Kahn, l’ex-patron du FMI (Fonds Monétaire International), a expliqué aux juges lors du deuxième jour de procès : « je ne savais pas que c’était des prostituées, je ne faisais que leur donner de l’argent après nos rapports sexuels. »

« C’était juste pour les récompenser, ça ne se fait pas de ne pas payer. Vous savez, l’argent n’est pas un problème pour moi. » a raconté Dominique Strauss-Kahn ce matin, afin de répondre aux accusations des juges d’instruction. « J’avais une copine que je voyais parfois au Carlton, oui. Bon, c’est vrai, parfois plusieurs en même temps mais il est vrai que j’ai beaucoup de petites amies » a-t-il ajouté.

Son avocat a ensuite pris la parole afin de le défendre : « Qui n’a jamais fait de cadeaux à sa maîtresse ? Mon client est un homme généreux, alors il leur disait d’aller acheter ce qui leur ferait plaisir elles-mêmes. » Il a continué en reliant ce geste à son éthique de gauche socialiste : « Monsieur Strauss Kahn a toujours eu à coeur de redistribuer ses richesses, notamment à des femmes libertines qui représentent à ses yeux la misère sociale » .

Lors de l’affaire du Sofitel de New-York, la ligne de défense de Dominique Strauss Kahn avait été d’affirmer qu’ « il n’avait pas violé Nafissatou Diallo, mais c’est simplement qu’elle n’avait pas eu envie de lui immédiatement. »

La Rédaction

Publicité
Publicité