Russie – Une nouvelle loi sanctionne les personnes qui connaissent ou qui ont déjà vu un homosexuel

162 Publié le 10/02/2015 par La Rédaction

Vladimir Poutine souhaite durcir la législation sur l’homosexualité. Après avoir demandé aux homosexuels de « laisser les enfants tranquille”, le président Russe a proposé une loi qui punit d’une amende de 1000 roubles (13,40 €, ndlr) et de 3 ans de goulag les personnes qui ont connu ou eu à un moment de leur vie un contact visuel avec un individu attiré par ses semblables du même sexe.

La loi s’appuie sur une étude émanant directement du Kremlin qui affirme que l’homosexualité se transmet par la salive, les muqueuses, mais aussi par le regard. Selon le rapport les gays ont la capacité de rendre n’importe quelle personne gay en la fixant du regard avec insistance, en plus de leur pouvoir de changer de tenue instantanément d’un seul clin d’oeil, et ce pour être à la mode en toute situation.

Les personnes qui sont rentrées en contact avec des homosexuels deviendraient alors gay ou gay-friendly, ce qui constituerait une menace pour le reste de la population. Pour l’anecdote, Vladimir Poutine a raconté comment, le jour de son 8ème anniversaire, un grizzly gay avait tenté de le pervertir. Une situation qu’il avait facilement contrôlée en fixant le prédateur de 600 kg du regard, l’obligeant à redevenir hétérosexuel avant de lui asséner un coup de pied retourné fatal en pleine mâchoire.

Triomphe au Parlement

Le Président a par ailleurs personnellement défendu sa loi devant la Douma, la Chambre Basse du Parlement Russe, au cours d’un poignant discours qui a largement conquis l’auditoire puisque le projet de loi a recueilli 510 voix favorables sur les 450 députés présents. Vladimir se serait ensuite retiré sous une salve d’applaudissements, aux commandes d’un char en or tiré par ses 4 tigres du Bengale de compagnie.

La rédaction

Publicité
Publicité