Crise – Il rentre bredouille d’une série de cambriolages

81 Publié le 11/02/2015 par La Rédaction

Sale semaine pour un jeune cambrioleur qui officiait dans le Nord de la France. Après avoir visité plusieurs maisons dans un secteur touché de plein fouet par la crise économique, le voleur n’a réussi à mettre la main sur le moindre objet de valeur. Reportage.

Sale semaine pour un jeune cambrioleur qui officiait dans le Nord de la France. Après avoir visité plusieurs maisons dans un secteur touché de plein fouet par la crise économique, le voleur n’a réussi à mettre la main sur le moindre objet de valeur. Reportage.

Paul s’est lancé dans le secteur de la petite délinquance il y a environ six mois et affirme avoir du mal à développer son activité. Pour preuve, son dernier vol avec effraction ne lui a rapporté qu’un bien maigre butin : quelques DVD et une bougie parfumée. « J’ai fouillé partout. Pas d’argent, ni de bijoux, rien qui ne vaille le coup. À la revente, ça ne couvre même pas mes frais de déplacement » explique-t-il dépité.

À l’image de son dernier larcin, les temps sont durs pour Paul qui a enchaîné les désillusions tout au long de la semaine, pointant comme responsable la crise économique. « Les gens n’ont plus rien, certains ne ferment même plus leur maison à clef. À ce rythme là, je vais moi aussi devoir bientôt mettre la clé sous la porte » dit-il en précisant qu’il hésitait à se reconvertir dans le racket d’adolescents.

Dans son malheur, l’homme avoue avoir changé son point de vue et ressentir aujourd’hui une certaine empathie pour ses victimes. « Je me rends compte qu’on est tous dans la même galère. Ces gens sont comme moi, certains m’ont même offert un café pour m’accueillir » explique-t-il avant de finalement se décider à aller rendre la bougie parfumée à son propriétaire.

La Rédaction

Publicité
Publicité