Saint-Valentin : Cupidon percuté par un drone sur le trajet retour

33 Publié le 16/02/2015 par La Rédaction

Troublé par une tournée annuelle mitigée, le dieu de l’amour et allégorie du plaisir n’a rien vu venir. Percutée hier matin par un aéronef télécommandé, la divinité a été retrouvée sans connaissance à 11km au sud de Grenoble.

Cupidon s’est efforcé de clarifier sa mésaventure lors de son audition cet après-midi par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). « Je devais évoluer à 200m d’altitude à peu près, en direction de l’Olympe. J’étais un peu à la bourre », a-t-il déclaré aux enquêteurs. « Juste après Saint-Paul-de-Varces, j’ai entendu une sorte de bourdonnement. Puis plus rien. »

L’angelot a été retrouvé quelques heures plus tard, sans connaissance – mais pas sans dommages. « Mon aile gauche est foutue », a-t-il tempêté. « C’est du crin de licorne et des plumes de phénix, vous savez combien ça coûte ? ».

Lorsque les enquêteurs ont évoqué la possibilité d’un drone, la divinité a explosé. « J’ai frôlé des roquettes au large de la Cisjordanie, évité des missiles au dessus de l’Ukraine. Mais un jouet télécommandé, jamais. Heureusement, l’analyse de ma boîte rose devrait permettre d’y voir plus clair ».

Cupidon pourrait se voir prescrire entre 4 et 5 jours d’ITT. En grand professionnel, il s’est déclaré soulagé que l’incident n’ait eu lieu qu’au retour d’une tournée « déjà éprouvante par l’actuel manque d’amour et d’affection sur Terre ».

Par la voix de son président Pégase, le Syndicat des Messagers et Coursiers Divins (SMCD) a quant à lui menacé de mettre fin aux prestations du jeune archer si ses conditions de travail n’étaient pas améliorées d’ici l’année prochaine.

La Rédaction

Publicité
Publicité