Lassana Bathily réussit à poser un A380 en flammes, sauvant près de 350 personnes

87 Publié le 17/02/2015 par La Rédaction

Encore un nouvel acte de bravoure pour Lassana Bathily. Le jeune homme qui, au péril de sa vie, avait sauvé plusieurs personnes dans le Supercacher de la porte de Vincennes, a ainsi réussi à poser un A380 en flammes sur une petite piste de terre et avec une visibilité quasi nulle. Un atterrissage qui a sauvé la vie de près de 350 passagers et membres d’équipage. Récit.

Encore un nouvel acte de bravoure pour Lassana Bathily. Le jeune homme qui, au péril de sa vie, avait sauvé plusieurs personnes dans l’Hypercacher de la porte de Vincennes, a ainsi réussi à poser un A380 en flammes sur une petite piste de terre et avec une visibilité quasi nulle. Un atterrissage qui a sauvé la vie de près de 350 passagers et membres d’équipage. Récit.

« Il s’est levé et a dit, ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer »

Les passagers de ce vol Paris New York se souviendront longtemps de cet incroyable incident. Peu après le décollage, un des moteurs de leur Airbus A380 explose. C’est la panique dans les coursives. Les pilotes affirment ne plus contrôler les commandes. Chacun pense son heure venue. Soudain, un jeune homme va se présenter à une hôtesse. C’est Lassana Bathily « Il s’est levé et a dit, ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer » raconte la jeune femme, encore sous le choc. Le héros récemment naturalisé se dirige rapidement vers le cockpit et demande s’il peut aider les pilotes.

« On l’a pris pour un fou, on ne l’a pas cru » raconte le commandant de bord. Mais le jeune homme reste ferme et demande à prendre les commandes. « Je sais comment faire atterrir cet avion » affirme-t-il alors qu’un second réacteur explose et que l’avion plonge vers le sol. Lassana va alors s’installer aux commandes et au prix de manœuvres périlleuses il redresse l’avion. Puis, il repère l’aéroport le plus proche, une piste de terre d’un aérodrome sur une île au large de l’Irlande. « Il a pris contact avec l’aérodrome. Il y avait beaucoup de brouillard, il naviguait aux instruments, il a aussi rassuré les passagers tout le long » ajoute le copilote.

Lassana Bathily pose alors l’avion sur la minuscule piste boueuse qui borde une falaise. Puis, il va participer à l’évacuation des passagers, dans le calme, sans qu’on dénombre de blessé « Il a lui même inspecté l’avion et s’est assuré que tout le monde était dehors, juste avant que l’avion n’explose ». Interrogé sur ce nouvel acte de courage, le jeune franco malien est resté comme à son habitude peu disert. « Je n’ai franchement rien fait d’extraordinaire » se justifie-t-il.

La Rédaction

Publicité
Publicité