Tunis – BFM et iTélé s’excusent pour avoir donné des localisations des otages bien trop imprécises

41 Publié le 19/03/2015 par La Rédaction

Nouvelle polémique en vue pour les deux chaînes d’information en continu. Leur couverture des événements dramatiques de Tunis laisse voir de graves dysfonctionnements éthiques, à commencer par une location des otages jugée pas du tout assez précise. Reportage

Nouvelle polémique en vue pour les deux chaînes d’information en continu. Leur couverture des événements dramatiques de Tunis laisse voir de graves dysfonctionnements éthiques, à commencer par une location des otages jugée pas du tout assez précise. Reportage.

« Nous avons revisionné les images et c’est vrai que nous aurions pu être beaucoup plus précis sur leurs emplacements » explique Alain Weil qui va donner des directives en cas de nouvelles prises d’otages ou d’attaques terroristes. Car de l’avis de tous, la localisation des otages et leur nombre n’ont clairement pas été donnés de manière exacte hier, avec de graves omissions comme leur âge, nationalité et même leur religion. « Ce genre de détail aurait pu changer beaucoup de choses, en outre si les assaillants nous avaient regardés, cela aurait pu être beaucoup plus intéressant qu’ils le sachent aussi » assure-t-on chez iTélé. D’ores et déjà, les deux chaînes de télé promettent de revoir leur charte et d’améliorer le traitement de l’information. Ainsi, chacune va lancer une appli qui permettra à tout otage de se géolocaliser sur une carte qui sera affichée en temps réel à l’antenne. L’otage pourra aussi faire partager son ressenti, ses émotions, et partager photos et vidéos de l’attaque. « Nous pourrons ainsi suivre la progression des forces de police, celles des terroristes et de l’otage en direct » explique-t-on chez BFM qui se veut très pointilleuse sur l’éthique journalistique.

La Rédaction

 

Publicité
Publicité