Nos conseils pratiques en cas de pic de pollution

146 Publié le 20/03/2015 par La Rédaction

Quelques astuces pour faire face au pic de pollution, si vous n’avez pas assez d’argent pour acheter un purificateur d’air.

Respirer moins

Plus vous respirez, plus vous aspirez des particules polluantes. Une astuce consiste à espacer vos séances de respiration, avec des phases d’apnée, vous respirez moins, donc vous respirez aussi moins de polluants. En vous entraînant régulièrement, vous devriez être à même de ne pas respirer pendant toutes vos sorties en extérieur.

Le covoiturage

Le covoiturage est très pratique. C’est l’occasion de créer votre site de covoiturage sur internet. En vous aidant des réseaux sociaux et en pratiquant le « lol », vous devriez être capable de vous créer un petit succès. Au fur et à mesure des pics de pollution, vous devenez une référence du web, votre site est racheté par la SNCF et vous-même obtiendrez peut-être une petite renommée avec à la clé, qui sait, un poste de chroniqueur au Grand Journal.

Profitez en pour brûler des choses

L’avantage du nuage de pollution, c’est que personne ne remarquera votre propre pollution. Si vous êtes député maire de Levallois et que vous êtes visé par une enquête judiciaire, c’est l’occasion rêvée de se débarrasser de dossiers compromettants sans être inquiété.

Utilisez les transports en commun

Pour finir avec ces gens entassés les uns sur les autres ? Ahahahahahahahahah.

Agitez un éventail pour faire fuir les particules

En agitant continuellement devant vous un petit éventail, vous pourrez disperser les microparticules qui sont dans l’air et obtenir un air totalement frais ET sain.

Déménagez

Si votre environnement est trop pollué, nous vous suggérons dès lors de déménager ailleurs, loin, et d’arrêter de vous plaindre.

La Rédaction

Publicité
Publicité