Nostalgique, il rend visite chaque week-end à la machine à laver de ses parents

89 Publié le 07/04/2015 par La Rédaction

Jordan a 21 ans. Parti vivre à Paris il y a déjà trois ans, le jeune homme originaire de Puteaux n’oublie pas ses racines et revient chaque week-end au domicile de ses parents où il a conservé beaucoup d’habitudes. Enquête.

Une relation particulière s’est tissée entre la machine à laver et Jordan. « je vais la voir tous les week-ends pour mon linge » avoue-t-il. Cette idylle est d’ailleurs si forte que lorsqu’elle est tombée en panne l’année dernière, Jordan a préféré ne pas se rendre chez ses parents pour garder l’image qu’il avait d’elle : « C’est clair que quand elle marche pas, je vois pas l’intérêt d’y aller! » explique le jeune homme. Cela lui fait tellement de bien de la retrouver que parfois, il suffit qu’il la voie cinq minutes pour se sentir mieux. « Une fois que j’ai vidé mon sac, je peux passer à autre chose et sortir avec mes potes. » ajoute-t-il.

Une tendance de plus en plus forte

Si les rapports de Jordan avec la machine à laver de ses parents sont exceptionnels, ils sont toutefois loin d’être un cas isolé. Selon le sociologue Michel Tessier, les jeunes de moins de 25 ans seraient « de plus en plus nombreux » à entretenir ce type de relation avec certains objets qui ont fait partie de leur quotidien.

Nostalgie ou fragilité psychologique ? Toujours est-il que selon lui, beaucoup de jeunes auraient un faible pour le frigo, les placards mais également la voiture, la carte bleue et le carnet de chèques de leurs parents.

La rédaction

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité