Les hommes politiques se disent excédés d’être montrés sous leur vrai visage dans les médias

31 Publié le 13/05/2015 par La Rédaction

Le ras-le-bol est général. Plusieurs hommes politiques lèvent la voix pour protester contre le traitement médiatique dont ils se disent victimes. Ils sont plus de 50 à cosigner une tribune publiée dans le Figaro pour demander de ne plus être montrés dans les médias tels qu’ils sont vraiment, mais tels qu’ils souhaitent être perçus. Reportage.

À gauche comme à droite, nombreux sont ceux qui ont su oublier un instant leurs clivages politiques pour se ranger derrière le texte publié ce matin. « L’acharnement médiatique dont nous sommes victimes ne fait que desservir l’image de notre profession. Si les journalistes choisissent de rester objectifs, tout en ne parlant que des hommes politiques malhonnêtes, comment voulez-vous que les électeurs ne tombent pas dans le piège du tous pourris ? » pouvait-on lire dans les dernières lignes de la tribune qui s’en prend à l’ensemble des médias français.

Les raisons de cette colère des politiques : une série de reportages et d’articles de presse dont l’objectivité n’a apparemment pas été du goût de tout le monde. « Rien que depuis janvier 2015, 89% des articles de presse me concernant abordaient aussi mes démêlés avec la justice. Par contre, rien au sujet de la boîte de cigares que j’ai gracieusement offerte aux victimes du tremblement de terre au Népal » a déclaré Patrick Balkany au micro de RTL pour dénoncer la mauvaise foi des médias à son encontre.

Du côté de la gauche, même son de cloche. « Ce n’est pas un scoop de savoir que la majorité des hommes politiques français sont peu inspirés, voire complètement incompétents. Mais je ne vois pas pourquoi ça serait à nous de changer » a commenté Claude Bartolone entre deux sessions à l’assemblée nationale.

La Rédaction

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité