L’Île aux Enfants accusée de posséder l’arme atomique

59 Publié le 15/05/2015 par La Rédaction

Selon plusieurs sources, il s’agit de prouver au reste du monde que la micro-nation gérée d’une main de fer par Casimir depuis 40 ans est capable de se défendre. « C’est clairement pour montrer que l’Île aux Enfants ne se laissera pas faire en cas de menace » expliquent les experts. Il faut dire que […]

Selon plusieurs sources, il s’agit de prouver au reste du monde que la micro-nation gérée d’une main de fer par Casimir depuis 40 ans est capable de se défendre. « C’est clairement pour montrer que l’Île aux Enfants ne se laissera pas faire en cas de menace » expliquent les experts. Il faut dire que la situation de l’île est loin d’être enviable. Située en plein détroit d’Ormuz, les eaux de l’île sont parfois traversées par des navires iraniens ou américains. La semaine dernière, un chargement de gloubi-boulga à destination de la Corée du Nord a été saisi par un navire américain. Le porte-parole de la présidence de Casimir a nié toute implication et parle d’un montage grossier de la part des adultes.

Repliée sur elle-même depuis les années 80

ilenfantdef

 

Si l’Île aux Enfants a connu son heure de gloire dans les années 70, elle n’est aujourd’hui plus que l’ombre d’elle-même. Sa population, jadis connue comme étant la plus jeune de la planète, n’est composée aujourd’hui de quarantenaires bedonnants, et l’âge moyen dans la capitale atteint 47 ans. Ceux-ci continuent de s’appeler « des enfants de Casimir » et refusent toujours de grandir et de prendre des responsabilités. Paradoxalement, l’île est toujours fermée aux plus de 16 ans. Plus grave, après des rumeurs de kidnappings d’enfants réalisés par les services secrets de Casimir, la plupart des pays du Golfe ont fermé la porte à la micro-nation qui s’est retrouvée isolée sur la scène internationale.

Le responsable de la junte militaire qui dirige l’île depuis plus de 40 ans, Casimir, a volontairement choisi de fermer l’île au monde. Les Etats-Unis ont pensé un temps inscrire le pays sur la liste de l’Axe du mal. « On sait que l’Île aux Enfants est impliquée dans plusieurs trafics d’armes de destruction massive, mais on ne peut rien prouver » affirment les diplomates.

Malgré des années d’embargos sur les produits nécessaires à la production du gloubi-boulga, l’île continue d’exporter vers Cuba, la Russie, la Chine et la Corée du Nord. Le célèbre Professeur Corbiniou en déplacement à l’ONU affirmait que l’Île aux Enfants n’avait aucun programme d’enrichissement nucléaire passé ou à venir. Cependant des rumeurs affirment aussi que le leader Casimir pourrait laisser sa place à un successeur plus ouvert, comme son célèbre cousin Hippolyte. Une première étape vers une normalisation des relations avec le monde.

La Rédaction

« Casimir 20061112 Paris Jouets Collections » par Georges Seguin (Okki) — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons – 

Publicité
Publicité