Trop feignant pour travailler il décide de devenir directeur artistique

96 Publié le 21/05/2015 par La Rédaction

Tout le monde n’est pas fait pour travailler. C’est le cas de Loïc, jeune habitant de la région parisienne qui n’a jamais souhaité de « vrai » travail et qui a donc choisi tout naturellement le « métier » de directeur artistique. Reportage.

Tout commence en 2009 lorsque ses parents lui demandent ce qu’il veut faire plus tard. Très rapidement, Loïc leur avoue qu’il ne souhaite pas trouver de vrai boulot. « Je suis vraiment trop feignant pour ça. C’est même physique. Une fois j’ai travaillé dans un bar. J’ai fait une violente réaction. Mon corps était recouvert de pustules après la première demi-heure de service. » nous révèle-t-il dans son bureau alors qu’il est en train de travailler à atteindre le niveau supérieur de Candy Crush Saga.

« Une sorte d’emploi fictif mais légal et rémunéré »

Du coup, le métier de directeur artistique va s’imposer à lui et notamment grâce à une rencontre.

« Il lui fallait quelque chose où il puisse être complètement oisif. Un métier qui n’a pas de réel utilité. Directeur artistique est le poste parfait. Un intitulé flou qui ne veut pas dire grand chose, une sorte d’emploi fictif mais légal et bien rémunéré » nous confie sa conseillère d’orientation de l’époque.

Facebook, fléchettes et pauses clopes

Au début, Loïc est un peu récalcitrant. Mais son premier stage va vite le conforter dans son choix « C’était génial. J’assistais un directeur artistique. On jouait aux fléchettes, on allait sur Facebook, on fumait des clopes. On regardait des gens bosser pour nous. Quand ils avaient fini, on avait juste à dire : ça manque d’un truc mais je ne sais pas quoi.  »

Loïc est conscient de sa chance et reste prudent quant à son avenir «  j’ai du mal à croire que des gens me payent pour ça. Je me dis qu’un jour quelqu’un va s’en rendre compte. En attendant je profite ! » nous glisse-t-il avant de retourner à sa partie de mini ping-pong avec son ami Christian, programmateur à la télévision.

La rédaction

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité