HEC lance une formation pour enseigner la différence subtile entre harcèlement et management

81 Publié le 27/05/2015 par La Rédaction

Lors d’un entretien accordé à la revue Challenges, le directeur d’HEC a annoncé la création prochaine d’un cycle de Master intitulé « Manager sans harceler ». Une formation qui aura pour objectif d’enseigner la différence subtile entre harcèlement et management. L’analyse du Gorafi.

Ramanantsoa, directeur de la prestigieuse école de management, explique que l’idée de cette formation est née d’un constat pragmatique. « Il faut être en phase avec son époque. Vouloir manager aujourd’hui comme on le faisait hier ce serait s’exposer à l’hostilité des collaborateurs voire pire, au risque d’une vague de suicides. » Avec à la clé de lourdes indemnités à payer et des procédures juridiques qui nuisent à l’activité de l’entreprise.

Au cours de leur formation, les étudiants apprendront à diriger une équipe en évitant les insultes, les brimades ou les coups de téléphone en pleine nuit. « Ils participeront à des exercices de mise en situation. Par exemple, nous formons un groupe avec un manager et des n-1 parmi lesquels une jeune fille en surpoids. L’un des buts de l’exercice c’est de réussir à appeler la petite grosse par son prénom en résistant à la tentation de l’appeler bouboulita ou gras double. » Tout un programme.

Des bonnes pratiques qui ne vont pas toujours de soi

Un ensemble de bonnes pratiques qui ne vont pas toujours de soi pour M. Ramanantsoa. « Nous avons des étudiants qui sont plus intelligents, plus riches et souvent plus beaux que les employés qu’ils auront sous leurs ordres. Le sentiment de supériorité est inévitable, le tout c’est d’apprendre à le maîtriser. Personnellement je ne crois pas au zéro harcèlement, je préfère parler de harcèlement à visage humain. »

La Rédaction

 

Publicité
Publicité