Etats-Unis – Un sénateur réclame l’intervention de l’armée pour protéger les Américains de la police

164 Publié le 08/06/2015 par La Rédaction

Les Américains sont-ils en danger sur leur propre territoire ? C’est la question que pose le sénateur démocrate du Kentucky, Rand Paul, suite à la publication d’un rapport qui affirme que deux Américains tombent chaque jour en moyenne sous les balles de la police. Le sénateur en appelle à une intervention de l’armée pour protéger ses concitoyens. Reportage.

Les Américains sont-ils en danger sur leur propre territoire ? C’est la question que pose le sénateur démocrate du Kentucky, Rand Paul, suite à la publication d’un rapport qui affirme que deux Américains tombent chaque jour en moyenne sous les balles de la police. Le sénateur en appelle à une intervention de l’armée pour protéger ses concitoyens. Reportage.

Un groupe armé hors de contrôle

Le sénateur Rand Paul a officiellement réclamé dans son dernier discours devant le sénat l’envoi de troupes au sol ainsi qu’un appui aérien afin de reprendre le contrôle des territoires contrôlés par la police américaine. Un discours qui fait suite à un nouveau fait divers tragique dans l’état du Kentucky, avec la mort de deux citoyens américains tués par un policier qui les avait confondus avec une cible d’entraînement.

« Ce groupe armé représente une menace réelle. Leur nombre et leur arsenal militaire ne cesse d’augmenter de jour en jour » a déclaré le sénateur dans une présentation PowerPoint intégrée dans son discours. Le sénateur va même jusqu’à soupçonner l’existence d’un programme nucléaire visant à équiper les policiers américains de l’arme atomique.

Derniers espoirs de paix

Barack Obama n’a pas encore réagi à l’intervention du sénateur Rand Paul, alors que l’idée d’une intervention armée contre les forces de police rassemble de plus en plus de soutiens. Le président américain sera présent jeudi au siège de l’ONU où il pourrait, selon de nombreux experts, en appeler à une aide de l’OTAN.

La Rédaction

Publicité
Publicité