Les super-riches demandent des mesures concrètes et rapides pour devenir super-super-riches

156 Publié le 10/06/2015 par La Rédaction

Nouvelle fronde pour le gouvernement. Cette fois, ce sont les super-riches qui ont exigé des mesures concrètes et rapides pour sortir de l’impasse de la situation du super-riche pour enfin devenir super-super-riche. Reportage.

Nouvelle fronde pour le gouvernement. Cette fois, ce sont les super-riches qui ont exigé des mesures concrètes et rapides pour sortir de l’impasse de la situation du super-riche pour enfin devenir super-super-riche. Reportage.

« Il y a trop de contraintes, trop de difficultés » a expliqué un des porte-parole du mouvement qui regrette l’inertie du gouvernement sur un sujet aussi actuel. « Je connais des familles de super-riches qui voudraient tellement devenir super-super-riches et elles ne peuvent pas, elles sont dans le besoin, l’urgence ». Il raconte ainsi des scènes dramatiques de parents expliquant à leur enfants qu’ils resteront toute leur vie seulement des super-riches et non des super-super-riches. « Pour changer tout ça, pour que tout le monde ait une chance, il nous faut simplement plus d’argent, donnez nous de l’argent » implore-t-il au gouvernement.

super-super-riches contre super-riches

De l’avis de tous, la vie reste dure pour les super riches. Il leur est désormais de plus en plus difficile d’accéder à de super-super-villas et de super-super-régates de voiliers. De plus en plus de clubs privés, de marinas ou d’hôtels de luxe ne sont accessibles qu’aux super-super-riches. « Les super-riches sont les laissés pour compte de la crise, les super-super-riches ont tout et nous n’avons plus que presque tout » s’alarme une responsable du mouvement. « Hier encore mon fils a croisé des super-super-riches et ils se sont moqués de lui » dit-elle en larmes.

Dans l’immédiat, plusieurs associations de super-riches se mobilisent pour aider les plus démunis des super-riches qui ne peuvent partir en vacances que 289 jours par an. « Nous leur offrons la possibilité de vivre quelques heures dans la vie d’un super-super-riche, ce n’est pas grand-chose mais ça leur donne du baume au cœur » raconte ainsi la responsable de l’association Dollar pour Tous, qui milite aussi pour la création de golden parachutes plus adaptés ainsi que 8 nouveaux mois fiscaux pour combler l’écart entre super-riches et super-super-riches.

La Rédaction

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité