Économie – Le paiement des impôts en organe possible dès 2016

87 Publié le 11/06/2015 par La Rédaction

Michel Sapin l’a annoncé ce dimanche à l’occasion d’une interview sur France Inter. Le Ministre des Finances a souhaité mettre en place de nouvelles modalités de paiement de l’impôt sur le revenu appelées “prélèvement à la source” qui permettront un règlement directement en organes humains lorsque le montant de celui-ci est trop élevé. Reportage.

Pour ce faire, les centres de la DGFP (Direction Générale des Finances Publiques) seront équipés de blocs opératoires permettant de prélever l’organe choisi. A titre d’information, un rein équivaudra à 5.000 € tandis qu’un poumon ou une rate, rapporteront près de 10.000€ chacun. La solution a d’ailleurs semblé ravir l’ex-député Thomas Thévenoud puisque celui-ci a déjà fait extraire 70% de ses organes internes afin d’éviter de remplir sa déclaration d’impôts.

Le paiement en enfants dès 2018

En outre, Bercy à également dévoilé dans un communiqué que dès 2018, il sera possible de payer en échangeant un enfant, à condition que celui-ci ait moins de 8 ans et qu’il vous appartienne. Le chérubin sera alors envoyé au Bangladesh où il confectionnera des shorty H&M sexy pour la coquette somme de 1,20 euros par jour qui sera intégralement reversée à l’Etat.

La Rédaction

 

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité