Toujours aucune nouvelle de la troupe de mimes envoyée en Irak pour calmer les combattants de Daech

105 Publié le 12/06/2015 par La Rédaction

Voilà plus de deux semaines qu’ils n’ont montré aucun signe de vie. La troupe de mimes déployée par l’armée américaine pour faire face aux combattants de l’état islamique en Irak semble être un échec. Reportage.

L’état major de l’armée américaine a bien confirmé lors d’une conférence de presse avoir perdu tout contact avec ses mimes dans le secteur de la ville de Ramadi. Le général Jonhn Allen a dévoilé peu d’éléments sur la nature de la dernière communication avec la troupe de mimes sur le terrain. Datée du 25 mai, la transmission serait encore en cours d’analyse, certains des gestes effectués par les mimes pouvant « prêter à confusion » selon le général.

Hier, CNN affirmait en ouverture de son JT que les mimes étaient probablement passés aux mains de l’ennemi en moins de 38 secondes. Ce matin, la Fox annonçait que les chances d’un retour des mimes sur le territoire américain en tant que soldats infiltrés pour le compte de l’état islamique étaient plus que préoccupantes. Des affirmations toutes démenties dans la foulée par l’armée américaine, tandis que la Fox diffusait en direct plusieurs portraits-robots de mimes suspects.

Même si le général John Allen répète qu’il est encore trop tôt pour affirmer que la mission est un échec, les critiques concernant l’envoi de mimes en Irak commence à pleuvoir dans la presse américaine. « Les mimes sont connus pour leur pouvoir d’apaisement. Ils sont tout aussi efficaces qu’un missile Tomahawk pour un coût bien moindre » s’est défendu le général avant de s’avancer et de placer son index devant sa bouche pour tenter de calmer les journalistes présents.

La Rédaction

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité