Son ex-copine sans cœur, ni sentiments, va se marier moins de 7 ans après leur rupture

140 Publié le 22/06/2015 par La Rédaction

Amiens – Julien est un homme brisé. Alors qu’il se remet difficilement de sa rupture avec Amandine, il apprend que celle-ci va se marier et envisage même d’avoir des enfants « un jour ». Et ce à peine sept ans après leur rupture. Mais pourquoi un tel manque de tact ? Reportage.

« Sept ans, c’est court, elle aurait pu attendre un peu ou ne pas se marier », a commenté Julien lors d’une conférence de presse, secoué de larmes. « J’allais mieux il y a deux ans en fait, je commençais à remonter la pente et c’est là que j’ai appris qu’elle voyait quelqu’un d’autre », a-t-il ajouté. « Se marier aussi vite après, mais qui fait ça? Je ne comprends pas », a-t-il confié. Julien a, en outre, fait une rapide recherche sur le nouveau compagnon d’Amandine. « Un mec assez ordinaire, franchement, je comprends pas ce qu’il a de plus que moi ».

Selon plusieurs sources, c’est Amandine qui a quitté Julien « d’un commun accord », il y a près de sept ans. Contactée, la jeune fille a semblé – ou peut-être juste prétendu – avoir du mal à se souvenir de qui on lui parlait, avant enfin – comme par hasard – de se rappeler : « Ah oui, lui ? On est resté ensemble six mois je crois mais c’était il y a six ou sept ans, je sais plus », rectifiant qu’il s’agissait « d’une relation passagère, à l’époque je ne voulais pas m’attacher ». Le tout sur un ton clinique qui montre un total manque d’empathie envers quelqu’un qui a partagé sa vie, un jour, il y a très longtemps. Julien a, pour sa part, mis la jeune fille devant ses contradictions : « Ah, elle voulait pas s’attacher et puis là, elle veut s’attacher, clairement il y a quelque chose qui ne va pas, voilà hein », avec un léger rire sarcastique.

Le jeune homme a lui aussi pointé du doigt ce triste manque d’empathie et de compassion d’Amandine. « Elle fait sa vie sans penser aux autres, c’est terriblement égoïste, j’ai l’impression qu’elle tire un trait sur ce qu’on a vécu », a-t-il martelé. « Elle aurait pu par respect attendre ou ne pas se marier du tout », a-t-il dit avant de conclure « En plus, elle sait que cela va me faire du mal quand je vais voir les photos de son mariage sur les réseaux sociaux avec les faux comptes Facebook que j’ai créés pour la suivre ».  

La Rédaction

Publicité
Publicité