Malgré sa reprise d’ « Hotel California » postée sur YouTube, aucun agent ne l’a encore contacté

60 Publié le 30/06/2015 par La Rédaction

Alors qu’il affirme avoir posté sur YouTube une reprise de grande qualité, Lionel, 28 ans, originaire de Limoges, reste étonnamment sans nouvelles d’agents potentiels. Reportage.

Même si son talent, reste, à ce jour, encore méconnu, Lionel reste confiant tant les commentaires sur sa vidéo sont positifs. « J’ai déjà trois amis qui l’ont commentée. Le dernier a même mis : « Je n’ai jamais vu ça ». Il y a même un inconnu qui a répondu qu’effectivement il n’avait jamais vu ça », s’enthousiasme-t-il. Puis le jeune homme d’ajouter : « Ça fait à peine trois mois que je l’ai postée et il y a déjà quatre-vingt onze vues. Je sens que ça va bientôt exploser, surtout que j’ai eu l’idée de mettre à la fin de la vidéo : « Partage si tu aimes » ! » s’exclame-t-il.

L’astucieux musicien a beaucoup réfléchi avant de mener son projet à bien. C’est pourquoi il a évité de choisir « un tube surexploité comme Stairway to Heaven ». Enfin, pour booster son audience, il n’a pas hésité à faire passer de l’émotion. « À la fin, quand il dit : « you can never leave », je serre le poing en regardant la caméra. L’idée m’est venue en regardant chanter Garou », nous confie-t-il.

Plusieurs cordes à son arc

Mais, même s’il espère être contacté rapidement et se donne « six mois pour décrocher un contrat » , le jeune homme n’est pas pour autant prêt à tout pour réussir : « J’ai des principes, je ne signerai pas avec n’importe quel label », prévient-il « Universal, par exemple c’est hors de question, ils exploitent leurs employés », ajoute-t-il, au moment de reprendre un verre de Coca, une casquette Nike vissée sur la tête.

En cas d’échec, le jeune homme réfléchit déjà à partir sur un autre projet : « Si ça ne marche pas pour Hotel California, c’est pas grave, je prépare une reprise de « Happy » qui va cartonner ! », annonce-t-il les yeux brillants.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité