Vincent Bolloré entre au capital de la dérision à hauteur de 60%

63 Publié le 02/07/2015 par La Rédaction

Vincent Bolloré a annoncé son intention de racheter à hauteur de 60% les actions de la dérision. Un geste symbolique de celui qui souhaite réformer en profondeur la dérision.

« Il faut que la dérision soit compétitive, plus énergique et solide » a-t-il martelé devant les actionnaires. Lancée il y a plus de 25 ans, la dérision semblait pour certains en manque de « punch » et certains notaient même une difficulté à se renouveler. Au fil du temps, la dérision avait décroché face aux autres valeurs boursières sans pour autant engager de restructuration. Mais tous les observateurs se demandent dans quelle direction le nouvel actionnaire va lancer la dérision. L’homme d’affaires a d’ailleurs présenté son nouveau modèle de dérision, entièrement réalisé et conçu dans ses usines de Quimper. Un modèle plus simple d’utilisation, plus économique et que tous les Français pourraient comprendre et apprécier. « Il fallait simplifier la dérision, on ne comprenait plus tout. Alors je l’ai moi-même repensée et simplifiée. Désormais, la dérision est accessible à tous ». Même si certains s’inquiètent des nouveaux tarifs que la dérision mettra en place à la rentrée. En effet Vivendi souhaite aussi augmenter de 200% le prix de la dérision « pour la rendre plus compétitive ». Ce nouveau modèle, appelé DerisionLib sera disponible dès la rentrée 2015.

La Rédaction

Photo: Wikicommons

Publicité
Publicité