EDF accuse les étudiants de voler chaque année 100 000 bobines de chantier pour en faire des meubles

74 Publié le 21/07/2015 par La Rédaction

Paris – EDF/ERDF a publié ce jour une étude qui affirme que chaque année, plus de 100 000 grosses bobines de chantier sont volées en France. Les auteurs sont principalement des étudiants en art qui les transforment alors en meubles, tables ou simple objets de décoration.

Paris – EDF/ERDF a publié ce jour une étude qui affirme que chaque année, plus de 100 000 grosses bobines de chantier sont volées en France. Les auteurs sont principalement des étudiants en art qui les transforment alors en meubles, tables ou simple objets de décoration. Selon ce rapport, une descente de police dans plusieurs cités universitaires a permis de retrouver plus de 10 000 d’entre elles. « Certains en avaient plusieurs dizaines par chambre, il y a un marché parallèle qui se crée sur les campus chaque année » explique un policier qui souligne que si un étudiant en art n’a pas sa table en bobine de fil électrique, il peut être mal vu de la part de ses congénères. EDF ajoute cependant que la société est prête à donner ses bobines de chantier vides en fin de vie. « Mais arrêtez de prendre celles où il y a encore des fils dessus. Les étudiants enlèvent les fils électriques pour récupérer la bobine » explique un électricien. Une situation qui n’est pas sans rappeler un précédent avertissement de la part du ministère des transports et des équipements après la disparition de millions de cônes de signalisation et panneaux indicateurs transformés en objets de décoration pour ces mêmes étudiants.

La Rédaction

 

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité