Pour le mois d’août, les Républicains cherchent toujours quelqu’un pour garder Nadine Morano

96 Publié le 06/08/2015 par La Rédaction

C’est presque un appel au secours. Alors que le mois d’août est déjà entamé, les Républicains n’ont trouvé personne pour garder Nadine Morano. Une situation de plus en plus préoccupante au regard des récentes déclarations de l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy sur les migrants. Si le parti avait pendant un moment pensé pouvoir la laisser sans surveillance cet été, il n’en est maintenant plus question.

À la base c’est Henry Guaino qui devait la « prendre » avec lui pendant ses vacances à Arcachon. Etant le seul membre de la famille des Républicains à détenir un break familial, il pouvait la mettre dans son coffre en ayant apposé préalablement une grille pour protéger ses enfants. Il se défilera au dernier moment sans donner plus de raisons. Une autre idée est alors envisagée par l’ancien président Nicolas Sarkozy « J’ai essayé de la placer au chenil. Mais cette année le chenil n’en veut pas. Quelle tannée ! ». En off, on raconte que l’ancienne ministre aurait gravement blessé deux malinois lors de son dernier séjour et qu’elle serait maintenant « persona non grata ».

« Elle peut tweeter et faire des déclarations à tout moment »

Chez Les Républicains tout le monde a bien évidemment trouvé un bon prétexte pour éviter la corvée. Les anciens UMP se sont rapidement retrouvés dans une impasse et aujourd’hui la situation est de plus en préoccupante. « Actuellement Nadine Morano peut se déplacer ou elle veut. Une personne vient la nourrir et la promener  dans la journée mais tout le reste du temps, elle est en totale liberté sans surveillance. Elle peut tweeter et faire des déclarations à tout moment » nous confie un membre de la famille UMP le visage crispé. L’été va être long chez Les Républicains.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité