Un Français sur deux trouve qu’il y a trop d’étrangers à l’étranger

61 Publié le 07/08/2015 par La Rédaction

Depuis la publication d’un sondage en avril dernier, nous savions que « 70 % des Français trouvent qu’il y a trop d’étrangers en France ». Ce que nous ne savions pas, c’est que ce « ras le bol » se prolongeait en dehors de nos frontières. En effet, une étude a récemment prouvé qu’un Français sur deux trouve qu’il y a trop d’étrangers à l’étranger.

Il est vrai que les chiffres sont criants. Selon une étude, à l’étranger : 95 % des gens ne seraient pas « Français de souche » et neuf personnes sur dix ne parleraient pas français.  Une réalité qui a tendance à agacer nos compatriotes. « Je suis allé en vacances à Djerba en Tunisie et il y avait pratiquement que des Tunisiens. Alors au bout d’un moment ça va ! On se sent plus chez soi », déclare Thierry interrogé au détour d’un bar tabac.

Certains sont même beaucoup plus véhéments dans leur propos : «On les voit déjà toute l’année en France. Maintenant on les voit en vacances. Qu’ils rentrent chez eux ! », lance Josiane entre deux gauloises.

Allocations, enfants et travail au black

Au niveau des reproches fait aux étrangers à l’étranger, on retrouve les même griefs qu’en France. « Ils nous volent notre travail, en acceptant d’être payés au black, ils font plein d’enfants puis touchent les allocations. Même si je ne vis pas ici, ça me gêne », constate Bernard.  Pour appuyer ces propos, selon une étude, à l’étranger : 99 % des allocations sont allouées à des étrangers.

Toutefois, pour les Français qui ne souhaitent plus être confrontés aux étrangers, il existe une solution : partir habiter dans le Béziers de Robert Ménard, comme Monique qui s’est installée dans la région depuis 6 mois. « Qu’est ce qu’on est bien ! », nous glisse-t-elle en sirotant sa limonade.

Publicité
Publicité