Après une intervention de nuit, un serrurier rentre dans le top 10 des plus grosses fortunes de France

158 Publié le 01/09/2015 par La Rédaction
André, nouvelle grande fortune française

Paris – Grâce à une intervention en pleine nuit, un serrurier est rentré dans le top 10 des plus grosses fortunes de France, entre Xavier Niel et Vincent Bolloré.

« Ça fait presque 30 ans que je travaille exclusivement de nuit. La faute à mes goûts de luxe que je dois assouvir » nous raconte André, serrurier de 59 ans. « Ce jour-là, il était 3 heures du matin, un petit jeune du VIe arrondissement m’a appelé pour une serrure bloquée. Vu le quartier, j’ai foncé. Il suffisait d’être malin, et au lieu de lui débloquer sa porte en 20 secondes pour une quinzaine d’euros comme le veut la déontologie, j’ai cassé sa clef pour changer sa serrure. C’est après que j’ai joué le bluff: j’ai fait un devis de plus de 3500 euros, le client n’a rien dit. »

Ce n’est que le lendemain que l’artisan s’est rendu compte qu’il venait de faire une entrée fracassante dans le top 10 des plus grosses fortunes du pays : « Sans m’en rendre compte, petit à petit, j’avais accumulé sur mon compte courant à peu près 8,3 milliards d’euros. La serrurerie, c’est la clef de la richesse ! » plaisante le milliardaire.

André ne compte pas pour autant s’arrêter de travailler, lui qui entend passer devant Bernard Arnault à la tête des plus grosses fortunes de France : « J’ai prévu de me diversifier et de ne plus me limiter aux serrures. Dorénavant je réparerai les tuyauteries, l’électricité et même les coupures de gaz. Selon mes calculs, en moins de deux ans, je dépasserai les 35 milliards d’euros sur mon compte. »

En attendant, André a reçu la semaine dernière la très prestigieuse récompense du « Devis d’or » remis après un vote de l’ensemble des artisans parisiens de nuit pratiquant des tarifs exorbitants.

La concurrence est néanmoins féroce car pas moins de 4 autres serruriers parisiens tapent à la porte du classement des personnes les plus riches de France comme nous l’explique Antoine Doreau, rédacteur en chef de Serrures Magazine : « Depuis plusieurs mois des petits jeunes très talentueux signent chaque soir des devis de plus de 4000 euros pour de simples ouvertures de portes. »

Publicité
Publicité