Elle demande à l’assistance vocale de son smartphone de lui faire à manger et meurt de faim quelques jours plus tard

116 Publié le 03/09/2015 par La Rédaction

Paris – La jeune femme qui attendait depuis jeudi midi qu’OK google lui fasse à manger est décédée dans la nuit de mardi à mercredi des suites de la dénutrition. Reportage.

Alors que l’appétit se fait sentir, Juliette, une jeune femme vivant seule, dit de façon forte et intelligible “Ok Google”. Aussitôt, l’intelligence artificielle de son smartphone dernier cri se met en marche et écoute les demandes de sa propriétaire. “Peux-tu me faire des pâtes s’il te plaît?” demande Juliette, confortablement installée dans son canapé, avant d’ajouter “avec du pesto, ce serait mieux”. Mais bien qu’il connaisse toutes les habitudes de vie de Juliette – et sache notamment qu’elle demande par SMS tous les jours à 12H35 environ des conseils sur que choisir à la cantine du boulot, Ok Google ne réagit pas. Il se contente d’afficher des résultats dans une simple page de recherche (ndlr : la scène de reconstitution du drame a montré qu’un tutoriel pour faire des macarons était proposé). La jeune femme ne se doute alors pas qu’OK Google ne lui viendra pas en aide. C’est six jours plus tard qu’a été découvert le corps sans vie de Juliette. Un drame qui n’est pas sans rappeler la mort du jeune homme qui avait demandé à Siri, l’intelligence artificielle de son iPhone, de le faire voler depuis le 6ème étage, sans résultat.

Publicité
Publicité