Un patron filmé en train d’abandonner 3 stagiaires devant un refuge de la SPA

145 Publié le 08/09/2015 par La Rédaction

C’est une scène tragique qui, hélas, tend à devenir banale. Le patron d’une grande entreprise cotée en bourse a été aperçu en train d’abandonner lâchement 3 stagiaires conventionnés devant le refuge SPA de Nanterre-La Défense. L’enquête du Gorafi.

On a dépassé en septembre les 10000 cas d’abandons de stagiaires, un chiffre en hausse de près de 30% par rapport à l’année dernière. Face à cette situation alarmante, la ministre du travail, Myriam El Khomri, s’est adressée directement aux patrons français : « Il faut réfléchir un peu aux conséquences avant d’adopter un stagiaire. Au début c’est très attachant mais après, forcément, on se lasse. Un stagiaire c’est une responsabilité. Il faut le nourrir, le rémunérer un tout petit peu et lui expliquer les rudiments de la vie en entreprise. »

Muriel Figuette, directrice départementale de la SPA, ne décolère pas. « La SPA n’a pas les moyens de recueillir autant de stagiaires. Nous n’avons tout simplement pas la structure adéquate. Actuellement nous sommes sur un ratio d’un stagiaire pour deux chiens. Si vous faîtes le calcul, ça veut dire 33% de croquettes en moins dans les gamelles de nos animaux. C’est insupportable. »

Le statut d’être vivant doué de sensibilité reconnu par le Conseil d’Etat

On se souvient pourtant, en 2014, de cette décision forte du Conseil d’Etat qui avait reconnu aux stagiaires le statut d’être vivant doué de sensibilité. Un symbole qui n’avait pas eu les effets escomptés. Et ce malgré tous les efforts accomplis par le gouvernement pour diminuer les barrières à l’embauche en rapprochant les autres contrats de travail du niveau de précarité qui rend les stagiaires très attractifs aux yeux des patrons.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité