« Je suis sur un projet » par votre ami au chômage depuis 3 ans

39 Publié le 30/11/2015 par La Rédaction

« Non je bosse pas en ce moment mais je suis sur un projet» confirme Etienne Segura, tirant copieusement sur la cigarette qu’il taxait cinq minutes plus tôt à un passant devant le bar.

 

« Ça va être énorme, mais je peux pas en dire trop pour le moment… Un truc à mi-chemin entre Google et Buffalo Grill, tu vois? Je vais le sortir d’ici quoi… 6 mois max ! Là il me manque juste les financements…» avoue le trentenaire.

« D’ailleurs en parlant de financements… Ça te dérange pas de payer les verres ? Parce que j’ai des thunes mais là j’ai oublié mon larfeuille chez moi…» explique l’entrepreneur. « C’est cool de ta part en tout cas ! Du coup je vais reprendre un verre, mais la prochaine fois c’est pour moi t’inquiète !» insiste-il tout en peignant sa barbe.

« Toi du coup, toujours le même boulot ? La même meuf ? Tu devrais faire comme moi, te mettre à ton compte. Tu sais pas combien tu gagnes à la fin du mois, mais au moins t’es ton propre patron. Libre, indépendant !» s’exclame Etienne. « D’ailleurs, c’est toujours bon pour m’héberger quelques jours ? C’est cool, mec ! T’es vachement plus compréhensif que mon proprio. J’oublie de payer le loyer 8 ou 9 mois, et le gars tape une crise, c’est dingue ! » s’offusque le futur PDG.

Aux dernières nouvelles, Etienne était aperçu par plusieurs témoins anonymes dans un Starbucks de la région parisienne, tentant désespérément de faire marcher la connexion WiFi pour regarder True Blood en streaming.

Publicité
Publicité