Travail : selon un sondage, un salarié sur deux « culpabilise de voler l’argent des actionnaires »

116 Publié le 10/02/2017 par La Rédaction
© kali9

Voilà une nouvelle qui va sans doute faire taire tous ceux qui pensent que l’éthique a complètement disparu de nos sociétés contemporaines. Un sondage TNS Sofres paru ce matin dans « Le Parisien » révèle en effet que 50% des salariés vivent très mal le fait de voler l’argent des actionnaires.

 

Selon ce sondage, si les salariés sont pour la plupart conscients de ne pas mériter leur argent et de priver par là même les actionnaires de plus gros dividendes, ils ont au moins le mérite de ne pas en être fiers et de se sentir coupables. Parmi eux, 20% avouent ressentir « un certain dégoût d’eux-mêmes » et 10% confessent « ne plus pouvoir se regarder dans une glace ». Enfin, 5% d’entre eux confient même avoir déjà envoyé anonymement de grosses sommes d’argent à des actionnaires « pour soulager leur conscience ».

Vers un retour de la morale?

Selon la sociologue Marjorie Yvert, ce regain de moralité citoyenne n’est pas surprenant : « Les scandales financiers ont été tellement nombreux ces dernières années et ils ont tant indigné les Français qu’il n’est pas très étonnant de les voir peu à peu s’interroger à leur tour sur certaines de leurs pratiques ». Les salariés ne seraient d’ailleurs pas les seuls touchés par cette prise de conscience éthique puisque, selon un autre sondage, 78% des locataires trouveraient leur loyer « beaucoup trop bas par rapport à tous les frais auxquels doivent faire face les propriétaires ».

Publicité
Publicité