Gorafi Magazine : L’art délicat de cracher sur les passants depuis son balcon

22 Publié le 17/02/2017 par La Rédaction

22 avis éclairés

4

Hum 22/02/2017

Le crachat c’est pour les petits joueurs… Préférez le vomi !

4

social-traître 21/02/2017

Il est préférable de cracher un noyeau de pêche, surtout du 10eme étage, ça reste plus compact qu’un mollard….

9

Udet 18/02/2017

Finalement, sucer c’ est tremper.

    6

    Vilaine 19/02/2017

    Berck Berck Berck !!!

7

JPH 18/02/2017

On parle du mollard Oma ?

    5

    piano 19/02/2017

    non, c’est un exercice, ceux qui le réussissent pourront prétendre au crachat-lauréat bac+7, celui qui atteint Nadine Morano aura bac + l’huître ( creuse pour marraine )

7

JPH 18/02/2017

Pourquoi cette tasse ?
Il ne compte pas en cracher le contenu ?
Ce serait complètement inapproprié (trop de liquide, trop fluide, manque de cohésion pour une propulsion précise).
Tel que nous le voyons Ludovic tente un tir du septième étage. Il est à peu près certain de ne pas atteindre sa cible, mais s’il y a du monde la probabilité d’atteindre quelqu’un augmente proportionnellement à la surface occupée par le passant. La réussite est maximale avec un malade en civière, des enfants dans des landaus ou des poussettes, des obèses.
Ensuite il convient de savoir quoi cracher. La saison se prête bien à une vidange de sinusite ou un gros glaire de bronchiteux (un peu noir de tabac, jaune vert d’infection, une jolie trace rouge sanguinolente).
Il reste à profiter de son forfait. Pour cela rien ne vaut une caméra qui lui permettra de jouir du résultat sans risquer d’ennuis.
Quand il en aura fini avec cette distraction il pourra toujours pisser dans une boite aux lettres. Ou, mieux encore, placer devant une porte sur un paillasson un journal sur lequel se trouve un étron bien mou ; mettre sur ce dispositif du papier journal froissé, l’enflammer, sonner et regarder l’habitant piétiner le tout pour éteindre. (NB : si un abruti est tenté par l’expérience il doit savoir que si la victime porte des vêtements synthétiques et qu’elle se brûle ça peut aller jusqu’à la cour d’assises).
Comme ça, il y avait une bande de gamins de dix ans qui pissaient par une fenêtre. Ils arrivent à atteindre un adulte qui les voit :
– « Bande de garnement, on se permet […] »
– « Ah non m’sieur ! Pas du tout ! On spermait pas, on pissait ! »

    6

    Chloé 18/02/2017

    Alors que l’épidémie de grippe touche à sa fin, Gorafi nous suggère comment faire bon usage de nos dernières glaires de surinfection bactérienne.

      6

      JPH 19/02/2017

      D’où nous déduisons que Ludovic travaille pour le lobby des labos pharmaceutiques.

8

JP TETACLAK 17/02/2017

A Paris les oiseaux se crachent pour mourir

11

ribouldingue 17/02/2017

Chouette! le mollard revient à la mode. Par contre, c’est un art qu’il vaut mieux éviter dans certains quartiers si on ne veut pas se retrouver en délicatesse avec un furieux, se prendre une tête et ressembler comme un frère à Cthulhu.

9

JB 17/02/2017

Cracher c’est démodé, je préfère pisser moi, dès fois que dans le tas y ait des amateurs de golden shower.

    6

    Vilaine 18/02/2017

    Pisser, ouais, c’est pas mal, mais le top c’est encore l’eau de javel ! Ça brûle un peu la bouche mais quand tu vois le résultat, tu oublies ta douleur !!

9

Matournay Jérémie 17/02/2017

Du balcon du rez-de-chaussé c’est plus rigolo. Oui, mon voisin est très très con.

    6

    Emile Franc 18/02/2017

    Pour une raison obscure, mon con de voisin s’est mis en tête d’apprendre le morse. Résultat : 15 jours d’arrêt maladie pour morsure grave et une plainte du zoo local. Oui, il a le droit de vote.

8

Udet 17/02/2017

Il devrait savoir cet abruti qu’ un crachat à crédit est toujours remboursé, d’ un façon délicate aussi ou d’ une autre, surtout d’ une autre.

8

Chapodpaye 17/02/2017

Sans balles c’est encore plus délicat

11

S.Ange 17/02/2017

Ludovic, on le reconnait, c’est bien lui tout craché !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *