« Bah t’as pas chaud comme ça ? » par un type qui aurait chaud comme ça

66 Publié le 19/06/2017 par La Rédaction
Sweating businessman due to hot climate
Sweating businessman due to hot climate

Bah dis donc ma poule t’as pas chaud comme ça ? Parce que quand je te vois en plein mois de juin avec ton jean et ton t-shirt, je sais pas comment tu fais ! Et c’est des chaussures que t’as au pied ? Oh là là rien que de voir ça, j’ai chaud pour toi !

 

Pourquoi tu fais pas comme moi plutôt ? Frais, décontracté, cool, à la fraîche quoi. Un débardeur, un pantacourt, une paire de tongs et t’es le roi du pétrole mon pote. Regarde-moi : quand je vais au boulot dans le métro, je transpire pas une goutte comme tous les tocards en costard. Et en plus j’ai toute la place que je veux, vu que personne veut s’asseoir à côté de moi ! Elle est pas belle la vie ?

Le must c’est le weekend quand je prends le soleil dans les parcs. Là je fais carrément tomber les crocs, le short et le marcel et je me fous à l’aise en Speedo. Ouais, j’évite le boxer parce qu’apparemment y en a que ça indispose. Tout ça parce qu’une aprem, Popol a pointé le bout de son nez alors que je faisais mes exercices. Et bah il en a pas fallu plus pour que la brigade des bonnes mœurs rapplique, tu le crois ça ?

Ah là là parfois je comprends vraiment pas mes contemporains. Ils se couvrent de la tête aux pieds jusqu’au mois de juillet et s’offusquent à la moindre petite parcelle de peau qu’ils voient. Comme ma dame de ménage qui supporte pas que je me balade nu quand elle est là. Désolé mais je suis encore un peu chez moi ! Bientôt, on pourra même plus aller à la supérette du coin en tanga tu verras.

De toute façon j’aurai plus à supporter ça longtemps. Dans trois semaines je file au Cap d’Agde et je compte bien en profiter. D’ailleurs mon patron m’a dit que je pouvais y rester aussi longtemps que je voulais : apparemment ma tenue n’était pas « appropriée » pour mon boulot en finance de marché. Encore un qui a besoin de faire tomber la chemise et de décompresser !

Publicité

66 avis éclairés

30

Papi Nigola 19/06/2017

Et Diam’s, elle a pas chaud comme ça?

    33

    saint just 19/06/2017

    Selon une très récente étude mexicaine, il semblerait que la chaleur favorise l’éclosion de pseudonymes de même ADN.

      17

      Camay Léon 20/06/2017

      Damned ! Je suis fait comme un rat !

30

JPH 19/06/2017

Le pire (rendez l’eau !) est que ce type cherche à être gentil !
Mort aux cons !
Vive la pédale !

29

Qu'en dit Cruche ? 19/06/2017

J’en dis : quelle chaleur ! Ça vous ramollirait facilement la cervelle, aussi bien à Yerres qu’à Denain.

36

ribouldingue 19/06/2017

Aujourd’hui, Jean-Marie est en pleine forme. Il a raconté son histoire fétiche « le lâcher de salopes » il a même rajouté une louche dans son histoire, en robes longues sur la plage. Une chance qu’il n’a pas raconté l’histoire de la chauve-souris sinon il aurait explosé l’applaudimètre du Gorafi.

    34

    Derek Tom 19/06/2017

    Il paraît qu’il a reconnu que si le pet n’existait pas, il serait au chômage.

      37

      ribouldingue 19/06/2017

      Il a ajouté aussi ceci, que si le gorafi n’existait pas il serait mort dans l’oubli total. D’ailleurs, grâce au Gorafi il fait et gagne des compétitions des rois de la rigolade. Il est facilement reconnaissable. Il est habillé pour l’hiver, il porte un costard, des petites lunettes rondes pour te regarder de haut et il a toujours les cheveux gras. Il raconte toujours « un gros paquet » de conneries qui ne font rire que lui. Il vient plusieurs par jour poster sur le Gorafi tellement il se fait chier dans la vie.

        30

        jéglisséchef 19/06/2017

        Tu as oublié….

        Comme aurait dit Desproges, « la nuit , tous les pantalons sont aigris ».

          35

          Udet 19/06/2017

          Il pourrait aller se faire caniculer ailleurs, ce serait bien aussi.

          32

          ribouldingue 19/06/2017

          Tiens!…. Jean-Marie. Comment vas-tu aujourd’hui? Je savais bien que tu allais te reconnaître.

          31

          jéglisséchef 19/06/2017

          Comment aurais-je pu passer à côté d’une description aussi courageuse, directe et franche ?
          Tu caches si mal la joie de me revoir, l’admiration que tu me portes ! Ça fait chaud au coeur.
          Mes amitiés à Placid et Muzo.

          36

          ribouldingue 19/06/2017

          Non ! mais franchement Jean-Marie. T’es sérieux là? Tu te prends vraiment pour la réincarnation de Desproges? As-tu pris au moins la peine et le temps de relire tes âneries?

          39

          jéglisséchef 19/06/2017

          Réincarnation de Desproges ? Je n’y avais pas pensé. Merci Ribou.
          Mais à me réincarner, je préférerais me réincarner en spirale, tu vois?
          La spirale du buis, qui grignote sans fin les petites feuilles vertes. Ou bleues.

          Tiens spéciale dédicace pour toi. On ne l’entend plus beaucoup à la radio celle-ci:

          http://www.dailymotion.com/video/x2p9ec7

          33

          ribouldingue 19/06/2017

          On peut rire de tout mais pas avec tout le monde, disait Desproges. Que dirait-il aujourd’hui? Rire, écouter de la musique, être juif nuit gravement à la vie. Charlie Hebdo, Bataclan, épicierie cacher….

          32

          Lara Caille 19/06/2017

          Putain, les mecs ! Posez-la sur la table pour qu’on voie qui à la plus longue et lachez-nous les ovaires ! Ou retrouvez-vous à l’aube sur le Pré Catelan (le vrai) ou plus probablement sur « Street Fighter V » ou « WoW – ça vous évitera de quitter des yeux un écran !

          32

          jéglisséchef 19/06/2017

          Alors, là , Lara, je m’incline ( si j’ose dire).
          Ribou a indéniablement la plus longue. C’est lui-même qui le dit.

          Mais je romps-là.

          35

          Mireille 19/06/2017

          La plus longue ? La plus grosse ? la plus poilue ? La plus vaillante ? Mais c’est qui qui a un animal pareil ?

          35

          ribouldingue 19/06/2017

          Il était où le gentil ti Youki ?
          Où il était le gentil ti toutou ?
          Il était où, hein, il était où ?
          Où il était le gentil ti Kiki ?
          Et où il est le pépère au ouah ouah ?
          Youki sait-il où c’est qu’est son pépère ?
          Il était où, hein, son papa ?
          Le beau pépère que son Kiki préfère.

        33

        bec 19/06/2017

        C’est nouveau, ça vient de sortir: la Voie Lactée est une galaxie pyrale…
        Et barrée, en plus !

          32

          Mireille 19/06/2017

          C’est dégoûtant.

29

Barney Stinson 19/06/2017

Bah ouais mais non, je n’ai pas chaud comme ça.

37

jéglisséchef 19/06/2017

Le Burkini en passe d’être admis au Cap d’Agde, à condition que des découpes soient pratiquées au niveau de la poitrine et du bassin.
Ça s’appelle le Burkinu.

    36

    Gros Tonio 19/06/2017

    Ça serait pas plutôt le beurkunu ? En même temps, c’est peut-être une question de prononciation.

    30

    Lara Caille 19/06/2017

    Et la gonzesse ?
    Elle a du poil aux fesses ?

    33

    Jenny Kétamer 19/06/2017

    Et son cul ?
    Tu l’as vu ?

    32

    Lamouch Ahmed 19/06/2017

    « J’entends le relou, le renoi et la beurette …’

30

CoucoucCestJésus 19/06/2017

Je rie, j’éternue, j’ai des fuites urinaires !

    30

    King Julian 19/06/2017

    Moi c’est quand je fais pipi.

29

DuckySmokeTon 19/06/2017

Dans ce scénar de Plus belle la vie, certains noms ont été volontairement changés pour préserver certaines personnes.
Popol s’appellerai en réalité Jean-Claude.
On voit également arriver dans cet épisode Mireille avec ses Crocs.
Bref, l’aventure est au coin de la rue (et de la plage du Cap d’Agde)

29

Le Bar Atteint 19/06/2017

Chaque jours l’association WWF lutte pour conserver dans son enclos naturel le très odorant « beauf Parisien ». PROTÉGER LE…

    37

    Andy Rigeable 19/06/2017

    Hélas pour vous, on est plutôt en espèce en voie d’expansion…
    Désolé pour l’odeur « spécial Heineken » dés 11h, mais rien à faire, c’est comme se reconnait entre nous. Si y’a des relents de kir cassis et de quinoa par contre, c’est du Bobo.

      43

      Stéphane Mallarmé 19/06/2017

      « Le quinoa,
      c’est caca.
      Le tofu,
      ça pue du cul.
      Et le thé,
      ça fait péter. » (Brise Marine, 1865)

        36

        Andy Rigeable 19/06/2017

        Je savais que j’aurai du me mettre à la poésie.

        37

        Ramos y Ballofi 19/06/2017

        Vous publiez chez qui donc est-ce que t-il ?

          30

          Andy Rigeable 19/06/2017

          A priori, pas chez Marianne (le journal, hein…) ils aiment les pommés… Enfin la pomme quoi…
          Meme si y’en a pas que…
          Comme dit Papi, mieux vaut etre un sale con de résistant de droite qu’un joyeux collabo de la sfio …
          Merde excusez le c’est la pomme. Papi il s’retient plus désolé… Quel con , ta gueule Papi !

          27

          Stéphane Mallarmé 20/06/2017

          J’ai l’honneur d’être publié par la maison d’édition de la sœur de Rama : « LaPlaie Yade ».
          Ouais, bon ! Je viens de me réveiller ! J’ai même pas fini mon café !

          40

          Stéphane Mallarmé 20/06/2017

          Il paraît qu’on ne doit pas dire « Le processus de paix est en marche. » mais « Ouvrez la fenêtre, vite !!! »
          Ouais, bon ! J’vais me doucher, moi.

36

J.Alité 19/06/2017

Pas de problème, mon collègue d’à côté brasse beaucoup d’air !

29

Jb 19/06/2017

J ai horreur Qu on m appelle « ma poule »!
Où il a vu que j avais des œufs qui me sortaient du fion ?

    29

    Madame Olivier 19/06/2017

    C’est rien mon canard, ça va passer. Quloique…

33

Chloé 19/06/2017

Popol? Un parent du Dr?

31

Oliounid Islov 19/06/2017

« J’ai descendu dans mon jardin » et il m’a dit que je passais trop de temps sur le Gorafi.Sous le poids des fruits, les branches de l’abricotier touchent presque terre. La treille lance ses tiges dans tous les sens. Les bandes de glu des pêchers sont saturées. Les pièges à « mouches » du pommier et du poirier doivent être renouvelés. Les menthes ont envahi la ciboulette. La verveine citronnelle retombe sur le persil. Le chèvrefeuille et la bignone colonisent les haies. Le tas de compost disparaît sous les mauves et les merles se rabattent sur le moindre bout de terre libre … et je commence à prendre du bide.
Je lève le pied sur le Gorafi et autres et je me remets au jardin et à la marche. Immédiatement !

34

ribouldingue 19/06/2017

Tu drevais faire comme Bigard, gros! Lui au moins il a trouvé l’astuce pour ne plus avoir chaud aux pieds. Pour commencer, il se chausse avec deux glacières qui lui servent de tongues, remplies de bières évidemment, puisque l’ami des pochetrons est un boit sans soif, et il ne sort jamais sans son bob ricard sur la tête, pour cacher ses cheveux gras. Bon certes, c’est un peu voyant comme accoutrement, mais il trouve ça chic et rafraîchissant. Comme dirait Jean-Marie, quand on est un beauf, on a honte de rien…

30

Udet 19/06/2017

En même temps c’ est de saison.

    33

    jésus cric 19/06/2017

    Y a plus de saisons.

31

King Julian 19/06/2017

Encore un article qui fait froid dans le dos.

32

Gérard 19/06/2017

Ben non, avec mon marcel !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *