5 articles du code civil qui vous iraient bien en tatouage

56 Publié le 07/07/2017 par La Rédaction
© cbimages

Et enfin le sexy article 1927 sur les obligations du dépositaire, à s’inscrire sur le bas-ventre pour pimenter vos soirées coquines avec votre huissier : “Le dépositaire doit apporter, dans la garde de la chose déposée, les mêmes soins qu’il apporte dans la garde des choses qui lui appartiennent”

 

Le classique Article 335, Chapitre III, Livre 1er, tatoué sur le torse. De quoi vous pavaner fièrement sur les plages du Cap d’Agde.
“La filiation établie par la possession d’état constatée par un acte de notoriété peut être contestée par toute personne qui y a intérêt en rapportant la preuve contraire, dans le délai de dix ans à compter de la délivrance de l’acte.”

L’audacieux Article 528 à se tatouer sur le front. Un incontournable de la distinction des biens et de la propriété, pour les passionnés d’aménagement intérieur.
“Sont meubles par leur nature les biens qui peuvent se transporter d’un lieu à un autre”

Le chaloupé Article 582 sur les droits des usufruitiers, qui vous permettra d’expliquer aux curieux ce qu’est un usufruitier, après avoir vous-même cherché ce qu’était un usufruitier car vous ne le saviez pas.
“L’usufruitier a le droit de jouir de toute espèce de fruits, soit naturels, soit industriels, soit civils, que peut produire l’objet dont il a l’usufruit.”

L’exotique 2499-1 sur les dispositions applicables à Mayotte pour graver la chaleur du soleil et l’ombre des palmiers directement dans votre épiderme grâce à la prose suivante :
“Les articles 57, 62 et 316 sont applicables à Mayotte sous les réserves prévues aux articles 2499-2 à 2499-5.”

Et enfin le sexy article 1927 sur les obligations du dépositaire, à s’inscrire sur le bas-ventre pour pimenter vos soirées coquines avec votre huissier :
“Le dépositaire doit apporter, dans la garde de la chose déposée, les mêmes soins qu’il apporte dans la garde des choses qui lui appartiennent”

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité