McDonald’s – Des frites adoptent une potato égarée comme l’une des leurs

47 Publié le 23/08/2017 par La Rédaction
Crédits :Floortje :Johnnieshin

C’est un geste d’humanité qu’on aimerait voir plus souvent. Hier, une potato servie par erreur un sein d’un Golden Menu « Big Mac – Frites – Coca » a immédiatement été secourue par les frites qui l’ont adoptée comme l’une des leurs. Et ce, au détriment de plusieurs décennies de rivalité. Récit.

 

La scène s’est déroulée hier au McDonald’s de Montpellier Aubrussum à la sortie de l’autoroute A9. Alors qu’elle s’attend à être servie avec une douzaine de potatos pour accompagner le sandwich d’un client, Vicky, la plus jeune d’entre elles, est cueillie à la sortie du grill par un cuisinier boutonneux. Étourdi, celui-ci l’ajoute à un grand bac … de frites. « Tout s’est passé très vite, comme dans un mauvais rêve. J’ai été saisie d’un coup hors de l’huile. Les autres ont essayé de me rattraper, de me faire redescendre, mais c’était trop tard : dix secondes plus tard, j’étais lâchée au milieu d’une vingtaine de frites adultes » raconte-t-elle, recouverte de ketchup.

Mais là, sur le plateau gras et sous les néons grésillants du restaurant, la magie opère. Contre toute attente, les frites portent immédiatement secours à la jeune potato faisant fi d’années de conflit. « Elles m’ont tout de suite prise sous leur aile. Elles m’ont répété que je ne devais pas avoir peur, que j’étais en sécurité et qu’on allait retrouver les miennes. La plus grande d’entre elles – Killian – a même demandé à ce que les autres me fassent une place dans la sauce Deluxe », se souvient-t-elle émue.

Vers un assouplissement des relations frites/potatoes?

Aussi anecdotique que cela puisse paraître, l’événement est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire des patates frites. « Quand on connaît la rivalité qui oppose les deux communautés, le geste des frites ouvre des perspectives excitantes », analyse le professeur Blaise Girard. « Dans ce contexte, on pourrait espérer un assouplissement des relations frites/potatoes dans les dix prochaines années » ajoute-t-il depuis la piscine à boules du restaurant.

Un geste d’autant plus important qu’il contraste avec les récents évènements du McDonald’s de Bruie-Auriac. Pour rappel, en 2015, une petite frite retrouvée par erreur au sein d’une « boîte de 6 » y avait été réduite en miettes sans ménagement par les nuggets.

Publicité
Publicité

47 avis éclairés

31

Erik Zmour 24/08/2017

J’ai écouté l’homélie du père McDonalds et je suis encore un peu ébloui.
Y’a les méchants et les gentils. Y’a les vilains qui veulent la pureté, la purification: l’horreur, quasiment le nazisme. Et puis y’a les gentils, qui sont bienveillants, qui sont altruistes, oh c’est beau ! C’est beau ! Sauf que ça n’existe pas monsieur McDonals.
Surtout, ça fait fi de ce qu’on est, non pas de ce qu’on devient, mais de ce qu’on est. Auguste Comte disait: « Les mangeurs gouvernent les patates », monsieur McDonalds, et Raymond Aron ajoutait: »L’histoire est tragique. », et ça vous l’oubliez.
Vous parlez pour une potatoes hors-sol, vous parlez pour une potatoes qui passe sa vie dans les friteuses. Mais ça ils n’existent pas, à part vous monsieur McDonalds.
Y’a des frites qui sont là, qui sont là depuis 1000 ans et qui ont envie d’être là encore 1000 ans, et qui n’ont pas envie d’êtres mélangées, monsieur McDonalds, excusez-les, excusez-les ! Ils ont pas envie. Ils ont pas envie d’êtres submergés. Ils ont pas envie d’êtres remplacés. C’est con hein, j’reconnais, c’est bas. C’est bas et c’est pas tellement altruiste, mais c’est leurs vies, vous comprenez.
Et ils ont pas envie que monsieur McDonalds, le père McDonalds, vienne leurs dire vous êtes des nuls, vous êtes des médiocres, vous êtes des racistes, vous êtes des xénophobes, vous n’êtes pas des bienveillants. Eh ben non ! Eh ben non, ils sont pas bienveillants, parce que les autres non plus ne sont pas bienveillants

49

Andy Rigeable 23/08/2017

À la base mes chers enfants,
la pomme de terre est une et indivisible….
Faites la paix en votre esprit, car il n’est pas d’autre créateur que la friteuse à l’huile.
Que ceux qui s’égarent finissent dans la poubelle…
OOOOOOOHMM…

53

Chapodpaye 23/08/2017

Quelle histoire touchante, comme on en épluche rarement.
J’espère que cette potato se montrera plus reconnaissante que la petite chatte, surnommée Patate par mes enfants, recueillie sous mon toit depuis quelques semaines; une goinfre qui envoie des croquettes partout, jusqu’à en coller des morceaux sur le mur, et surtout fait ses besoins sur le tapis de douche, je lui donnerai bien par moments un bon bain d’huile bouillante pour ne plus que l’on se frite

51

jean bec 23/08/2017

Je ne crois pas le témoignage de Vicky « Elles m’ont tout de suite prise sous leur aile, cette histoire ne se passe pas au MacDo, mais chez le Colonel sanders KFC et ce ne sont pas les frites qui l’ont pris sous leur aile, mais bien des nuggets ! Depuis quand les frites ont des ailes; les nuggets non plus! mais le Colonel sanders fait des miracles et leur met des ailes…

47

JMARC 23/08/2017

Comme c’est MIMI………………….
Ce que ne dis pas le journaliste c’est que quatre minutes après son reportage, la Potato c’est retrouvée dans la ventre d’un Gros Porc qui l’a certainement rendue depuis, d’une façon ou d’un autre (Gerbe, Chiasse, Divers……)
L’espérance de vie de ce genre de bouffe ne dépasse pas les six minutes après avoir été en contact avec le boutonneux qui l’a servie.

43

Hum 23/08/2017

Tu m’étonnes qu’elles l’ont acceptée. C’est la première fois qu’elles en voyaient une aussi grosse.

37

DuckySmokeTon 23/08/2017

Puisqu’on parle gross bouffe. Z’avez vu ? Pantouflet s’est fendu d’un p’tit tacle sur le Pacron, comme quoi faudrait pas « demander aux Français des sacrifices qui ne sont pas utiles », et « ne pas flexibiliser le marché du travail au-delà de ce que nous avons déjà fait »
Fier de la merde qu’il a élevée à un tel niveau, Pantouflet ne voudrait pas se faire détrôner par le bleubite d’Amiens.
Achhh, notre sabordeur de Pédalo Socialiste est toujours aussi grandiose !
C’est beau un tel idéal. Sniiirfff !
A moins que cette saillie pseudo sociale ne soit qu’un dommage collatéral du à l’abus de gaufres au fipronil …

    33

    D.Rision 23/08/2017

    Ce n’est pas du Fipronil qu’il a ingurgité… mais du Fiprosénil !

42

Klitisse Woude 23/08/2017

m’en fou
jé pa la frite
qqfoi jé la paich
kan ya une meuf jé la gol

34

King Julian 23/08/2017

Une ça va…c’est quand y’en a plusieurs que c’est le bordel.

    33

    Udet 23/08/2017

    D’ ailleurs je ne sais pas si vous avez remarqué, mais elles traversent rarement par mer d’ huile.
    Ces connasses.

      43

      jéglisséchef 23/08/2017

      A propos, le cornet de frites, mi-petit ou mi-grand ?

    51

    plastic Bert_30 23/08/2017

    Il a d’autres potes, Atos?

37

Gti 23/08/2017

La dernière fois que j’ai mis les pied dans un macdo, je suis resté caché de peur que mon compte en banque s’effrite. kichkrkrkrh

    35

    King Julian 23/08/2017

    Il faut mettre le pied gauche dans un macdo, ça porte bonheur.

39

jéglisséchef 23/08/2017

Comme son nom l’indique, elle est devenue Pote à Tous.
Ça va, ça fait pas trop mal ?

    37

    Andy Scoteck 23/08/2017

    Mon cousin germain lapon des terres est un peu amidonné mais exquis de fond.

    40

    Udet 23/08/2017

    Je suppose que non, elles sont bien lubrifiées au Mc Do.

    46

    Chloé 23/08/2017

    C’était bien des frites americaines bas de gamme de chez McDo parce qu’au milieu de frites anglaises « upper class » elle serait devenue pote aÿe taux, ce qui n’est pas pareil.

42

DuckySmokeTon 23/08/2017

Alors qu’avec le maladroit Steven Moody, si tu commandes une bière, tu peux te retrouver avec une grosse frite dans ton bock.

34

Pascal 23/08/2017

Les nuggets sont vraiment des sauvageons, la FN a encore de beaux jours devant elle.

43

B.Samet 23/08/2017

Un peu de patience… pour résoudre ce conflit frites/potatoes, un article y sera entièrement consacré dans le nouveau Code du Travail.

    37

    Pascal 23/08/2017

    Le nouveau Code du Travail sera light, plus light que les frites. En attendant le Code du Travail Zéro…

50

JPH 23/08/2017

Et puis toutes ces solanacées se sont souvenue qu’elles sont filles d’une même famille et qu’elles n’ont rien à voir avec ces salopards de nuggets qui ne sortent que masqués par une panure infernale.
Alors elles s’en sont allé devisant de concert quand la potato s’est retrouvée toute seule.
– « hou, hou les copines ? Où êtes-vous ? »
Les frites sont alors sorties de derrière une salade en riant.
– « On s’tait cachées ! »

41

Jb 23/08/2017

Et Alors ?
Ca est terminé en partouze géante comme dans l excellllent film documentaire « sausage party » ?
(Je vous recommande, Mais évitez d emmener les enfants…)

    39

    Beau Jacques Haussmann 23/08/2017

    Mais si, ça leur apprendra les bonnes choses de la vie.

56

Jb 23/08/2017

Qu est ce que vous voulez que ca me foute vos histoires de frites égarées ?
Y en a vraiment que ca intéresse ?

    33

    JPH 23/08/2017

    Franchement je préfère ça au sport !
    Les frites les plus sottes sont toujours plus futées que le supporter le moins bête.
    Par contre, il faut en convenir, les nuggets sont des cons.

      31

      JB 23/08/2017

      A ce sujet, Jean Phi, toi qui sait tout, c’est quoi la proportion de pomme de terre dans une potatoe ?
      Qu’on sache au moins ce qu’on bouffe …

        34

        JPH 23/08/2017

        Mon diminutif est « Jean-Phil ».
        Le « l » final, j’y tiens.

          54

          Vilaine 23/08/2017

          Et ne pas confondre avec jean Phil 29, qui lui, ne fait pas aussi bien…..

          34

          JB 23/08/2017

          Jean-Phil Rebien c’est çà ? Mais qui ?

        41

        JPH 23/08/2017

        Une « potato » n’est pas une pote à toi, ni de personne d’ailleurs ; sauf les frites parce que c’est la même famille.
        La règle des tiers : 1/3 solanacée ; 1/3 graisse (jaune*) ; 1/3 sel + conservateurs + exhausteurs de goût.

        * https://www.youtube.com/watch?v=N64I_7HibVE
        Autre question ?

          33

          JB 23/08/2017

          non.

    47

    Raymond 24/08/2017

    … la frite égarée, la voiture ?

47

Le Figaro 23/08/2017

C’est peu probable.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé à jéglisséchef Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *