L’océan Indien ne contiendrait en réalité que 10 % de curry

70 Publié le 27/09/2018 par La Rédaction
Crédits :mtcurado

L’océan Indien ne serait pas aussi riche en épices que son nom le laissait présager. Reportage.

Pendant longtemps, l’océan Indien a nourri les plus grands fantasmes : bancs de poissons-naan, corail-massala, lassi-des-profondeurs et autres requins-pointe-blanche-tandoori. Mais récemment, des scientifiques ont découvert que l’océan qui a tant fait saliver les explorateurs du nouveau monde ne contenait en réalité que 10 % de curry.

Outre cette découverte un peu décevante, le constat est le même pour les espèces : « oui il existe bien des raies-safran, et des poissons-lune fourrés au fromage mais pas l’étoile de mer-samoussa par exemple » nous confie un biologiste marin spécialisé dans l’étude des congres-Bollywood qui dansent, chantent, et jouent de la cithare.

Aujourd’hui, certains attribuent ce faible pourcentage de curry à la pollution des océans. Mais cette théorie n’est pas avérée : « je ne crois pas qu’on puisse parler d’un réel lien de cause à effet. C’est comme la ville de Dijon qui n’est en réalité composée qu’à 40 % de moutarde ou la mer rouge qui n’est composée qu’à 50 % de sang. Il faut juste ne pas se fier uniquement au nom » concède Richard Océanographe.

Mots clés : , , , ,
Publicité
Publicité