Tribu des Sentinelles : Donald Trump va bombarder l’île pour y apporter la démocratie

41 Publié le 03/12/2018 par La Rédaction
By NASA Earth Observatory image created by Jesse Allen, using data provided by the NASA EO-1 team. - https://earthobservatory.nasa.gov/images/42136/north-sentinel-island-andaman-sea, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8955271

Après la mort d’un évangélique tué par les indigènes de l’Île North Sentinel, Donald Trump a exigé des mesures immédiates. Ainsi, en réponse à l’acte lâche et méprisant des indigènes, l’île sera massivement bombardée dans les prochaines heures. Reportage.

 « Notre objectif prioritaire est de sécuriser le périmètre et mettre hors d’usage les arcs et lances des indigènes qui peuvent être une menace pour le monde entier » a explique le chef d’état-major. « Leurs arcs et flèches sont pointés sur New-York, Washington ou Paris !!!  Ce sont de très très grands arcs, de très très grosses flèches, très pointues, cela peut faire très très mal !!! » a expliqué le président des États-Unis dans un tweet. Deux porte-avions font désormais route vers l’île des Sentinelles et Donald Trump souhaite l’aide d’autres états pour créer une coalition internationale pour venir à bout de la centaine d’autochtones surarmés. « Nous devons agir vite et bien, et installer notre belle, très belle civilisation face à cette horrible, mauvaise culture ».

L’après-guerre se prépare déjà, McDonalds, Amazon et Apple se sont déjà partagés le marché de l’île, Apple annonçant que le premier Apple Store des Îles Andaman ouvrira courant 2019 tandis que les indigènes survivants se verront offrir un poste dans le nouveau dépôt Amazon.

Publicité
Publicité