Il lisait des mangas assis par terre à la Fnac depuis 17 ans

54 Publié le 08/02/2019 par La Rédaction
Par Original téléversé par Blone sur Wikipédia français. — Transféré de fr.wikipedia à Commons par Bloody-libu utilisant CommonsHelper., CC BY 1.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17789933

C’est une découverte que les équipes de nuit de la Fnac de Metz ne sont pas prêtes d’oublier : après avoir interpellé celui qu’elles pensaient être un SDF, elles ont réalisé qu’il s’agissait en fait de Florent, un lecteur de mangas arrivé ici il y a 17 ans. Reportage.

“Avec sa barbe hirsute, son odeur de vin rouge et ses habits troués, je ne l’avais pas reconnu tout de suite” explique le chef de la sécurité. Ici Florent a toujours fait partie du décor. Venu lire son premier Dragon Ball en 1999, le jeune homme a depuis pris racine dans le rayon manga attiré par la perspective d’années de lectures gratuites et tranquilles. “Il dévore quotidiennement des dizaines de One Piece, d’Akira et de Naruto. Il y en a même qu’il a littéralement dévorés vu qu’il n’est jamais rentré chez lui pour se nourrir” explique un vendeur.

Très vite, la Fnac de Metz a adopté Florent comme un membre de sa famille. “Au bout d’un moment on a arrêté de lui demandé de partir ou de payer pour ce qu’il lisait. À la place, il nous file des coups de mains : il sait mieux que personne où sont rangés les BDs et ce qu’il nous reste en stocks. Il se fait surtout comprendre par des gestes ou des grognements mais ça nous est quand même bien utile.”

Si Florent était resté jusqu’ici inconnu de la direction et d’une partie du personnel, certains estiment que sa présence ici est problématique. “Mais vous êtes complètement malades ou quoi ? Il faut appeler les services sociaux et le virer ce mec. Il est dégueulasse et il fait peur aux clients. Il a essayé d’en mordre un l’autre jour” explique un caissier.

Une décision qui n’est pas partagée par tous. Selon nos sources, certains employés se seraient déjà mobilisés pour faire signer une pétition et demander à ce que Florent soit protégé et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité

54 avis éclairés

14

JB 10/02/2019

Maaaagnifique branlée de notre valeureux XV de France (prononcer : quinze de france) contre l’Angleterre, qui a presqu’égaler le record d’écart de points qui date d’il y a plus d’un siècle (1911 pour être précis) !
A ce niveau de nullité, et compte tenu de la constance dans la déroute depuis maintenant plusieurs années, c’est plus du sport, c’est de l’Art !

    12

    JB 10/02/2019

    J’ai oublié de donner le score final : 44-8, soit 36 points d’écart, soit un petit point de moins que la branlée historique de 1911. On y était presque ! dommage … même dans la déroute, ils assurent pas !

      17

      JB 10/02/2019

      Précision : en 1911, c’était 37-0 le score final.

11

Oliounid Islov 10/02/2019

Hier soir, sur Arte, une équipe archéologique s’interrogeait sur la date d’érection des stèles phalliques des hauts plateaux d’Ethiopie. Au vu des images, je crois qu’il n’y a pas de date précise : ça a l’air d’être permanent.

    17

    Oliounid Islov 10/02/2019

    En tout cas, espérons qu’on n’aura pas droit à un miracle dans le style des statues qui pleurent !

    14

    Matournay Jérémie 10/02/2019

    Il serait raisonnable de penser qu’elles furent érigées durant la période du Priapique.

      9

      M. Groçon 10/02/2019

      Époque où est né Octave.

13

Eddy Fiant 10/02/2019

Cela ne nous concerne plus… depuis la vente de l’Alsace et de la Lorraine à l’Allemagne !

    11

    bec 10/02/2019

    Faut pas croire ( croiver ?) tout ( à vrai dire rien de ) ce que débite la fausse blonde…

16

Kinopoivre 09/02/2019

« les équipes de nuit de la Fnac de Metz ne sont pas prêtes d’oublier ».

Comme la plupart des Français et surtout des journalistes français, vous confondez l’adjectif « prêt » et l’adverbe « près » (le contraire de « loin »).

Félicitations pour votre culture !

    13

    bec 09/02/2019

    Si le stagiaire est stagiaire, c’est qu’il lui reste des choses à apprendre !
    Mais son « maître de stage » ne semble pas très attentif, heureusement que nous sommes là…

12

JB 09/02/2019

Une question me turlupine quand même : qui lui filait à bouffer ?

    8

    Chloé 10/02/2019

    Il mangea des œufs. Beaucoup, beaucoup d’oeufs.

      9

      JMARC 10/02/2019

      pourquoi des oeufs, c’est quoi le rapport genre avec les oeufs ??

10

Calamité Jeanne 09/02/2019

Dans le temps, pour chercher asile, on allait se réfugier dans les églises. Qu’est-ce qu’une FNAC si ce n’est un temple de la consommation ?

10

Omer Dalor 08/02/2019

Pourquoi une photo de la FNAC des Ternes à Paris pour illustrer un article sur celle de Metz ?

C’est d’autant plus louche que, si ma mémoire est bonne le bâtiment appartenait à un fond libyen contrôlé par Khaddafi. Lequel fond libyen a failli se faire escroquer par des malfrats en 2012…
Le Gorafi est-il lié à cette escroquerie ?
On nous dit rien, on nous cache tout, comme d’habitude !

    8

    JB 09/02/2019

    C’est peut être un détail pour toi, mais pour moi çà veut rien dire du tout.

      12

      Othon Suspantonvol 09/02/2019

      Je suis d’accord avec ça !

11

Jb 08/02/2019

Perso quand j étais petit (6 ans) je lisais Rhaaaa lovely de gotlib au supermarché pendant que mes parents faisaient les courses.
C est comme ça que j ai appris à dessiner des bites,

        9

        Andy Rigeable 10/02/2019

        Tu continues en fait…
        Alors que ça paye pas des masses.

          10

          Andy Rigeable 10/02/2019

          Faut être plus agressif ou inattendu en fait.

          9

          Andy Rigeable 10/02/2019

          M. Le Préfet,
          Gazez le, ce con.

10

Haouimaisnon 08/02/2019

N’importe quoi! Il n’y a pas de vendeurs à la FNAC : ce sont tous des bénévoles ultramotivés.

    10

    JB 08/02/2019

    ha oui mais non, ils sont payés un petit peu quand même.
    Je le sais, j’ai un pote qui bossait (façon de parler…) au rayon cd.

10

Haouimaisnon 08/02/2019

Ne parlons pas de Julien qui est enchaîné depuis 53 ans dans le centre Amazon de Montélimar pour 0,50 Francs de l’heure.

16

Jack Assery 08/02/2019

Comme par hasard, il est arrivé il y a 17 ans, le jour de l’élection de François Hollande… pour se réfugier à la FNAC : il faut peut être lui dire qu’il peut sortir … qu’il n’y a plus de socialistes !

    10

    Calamité Jeanne 09/02/2019

    Ben ça m’étonnerait que ça suffise comme argument : 2002, c’était Chirac…. Ceci dit, le « lève-toi et marche » de Saint Macron n’a pas l’air de mieux fonctionner.

11

Guildon 08/02/2019

Cet article est vraiment incomplet! Il est bien connu que la FNAC de Metz a déménagé en 2012. Que s’est-il passé à ce moment là? A-t’il changé de site pas ses propres moyens? Une partie du personnel l’a-t’il aidé? S’est-il fait passé pour un robot ménager pour être transporté?

10

Beau Jacques Haussmann 08/02/2019

A mon avis il attends d’avoir lu la fin de One Piece pour sortir : il est encore là pour longtemps ! Heureusement il a de quoi s’occuper en attendant.

14

Chloé 08/02/2019

Yaka Faukon l’euthanasie.

16

Jean-Luc Assec 08/02/2019

C’est l’enfant D’Armand et Séverine, deux lecteurs de journaux en relais H depuis 37 ans. C’est un beau roman, c’est une belle histoire je trouve.

    15

    King Julian 08/02/2019

    Une lueur d’espoir dans ce monde capitaliste ! Marx avait peut-être raison, on arrive au bout, c’est le début de la fin…

      14

      JB 08/02/2019

      Y en a un peu plus, je vous le met quand même ?

      8

      Jean-Luc Assec 11/02/2019

      Oui, la beauté sauvera le monde

      8

      Jean-Luc Assec 11/02/2019

      Harpo ou Chico ?
      (pour cette blague j’ai été primé à l’Alpe d’Huez)

15

bec 08/02/2019

Il y a quelque chose à lire dans les mangas ?

      10

      bec 09/02/2019

      Il m’est arrivé, dans un train bondé, de voir un manga par-dessus l’épaule d’un gamin qui était assis ( et n’avait manifestement pas appris qu’il est séant de laisser son siège à quelqu’un de nettement plus âgé, mais c’est sûr qu’il n’allait pas apprendre ça dans un manga…), eh bien, les lettres servaient uniquement à exprimer du bruit, un peu comme le début de votre lien.

        11

        JPH 09/02/2019

        Ne sois pas susceptible.
        C’était un compliment.
        Tu ne fais pas ton âge !
        Comme tu le sais nous sommes contemporains ; eh bien personne ne m’a jamais cédé son siège. Bon, il est vrai que c’est en Île-de-France, mais à y réfléchir en province non-plus…

14

JPH 08/02/2019

Les magasins vivent au cœur d’un écosystème. Là nous avons l’exemple de fonctionnement où Florent occupe la niche écologique « SDF ». Nul ne sait par quoi il sera remplacé si on s’en débarrasse.
Il faut se méfier de tout !

    14

    Jean-Luc Assec 08/02/2019

    Il mangeait en se nourrissant des miettes laissées entre les pages

15

Tepepa 08/02/2019

Au boulot on a à peu près le même qui squatte toutes les machines à café de la boîte depuis 13 ans…
A ce jour il n’a pas été détecté par la hiérarchie !

    6

    Jean-Luc Assec 11/02/2019

    Chez les profs la machine à café est le premier lieu de sociabilité, on s’y épouille, on s’échange les gobelets, on apprend à se servir d’une touillette. Il ne leur manque que la parole je me dis souvent.

    10

    Edmond Cusset du Poulay 08/02/2019

    Ainsi parla Zara…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *