Bizutage au Conseil Constitutionnel : Alain Juppé aperçu en train de courir nu recouvert d’œufs pourris et de farine

27 Publié le 21/02/2019 par La Rédaction
By R. D. Ward - www.defense.gov, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20685046

Paris – Spectacle assez rare et dramatique dans une rue attenante au Conseil constitutionnel en plein Paris (France). Les riverains ont ainsi vu Alain Juppé tentant d’échapper au traditionnel bizutage par les anciens « Sages » du Conseil, entièrement nu et portant des traces d’œufs pourris. Reportage.

« C’est triste, parce que je pensais que le bizutage était un rite d’un autre âge » raconte cette commerçante choquée qui dit avoir aperçu Alain Juppé en train d’être bizuté. Celui-ci avait d’abord été contraint de s’exhiber rue Saint Honoré en sous-vêtements, forcé d’abord de laver avec son propre corps les voitures des automobilistes. « Et en plus les autres Sages filmaient le tout, ils avaient mis de la musique rap, c’était vraiment moqueur, après ça reste bon enfant, c’est la tradition » raconte un riverain.

 

Plus tard, le bizutage s’est poursuivi en une bataille de farine et d’ œufs pourris sur la place devant le Conseil d’Etat, les anciens sages (certains témoins auraient reconnu M. Charasse et M. Jospin ainsi que Laurent Fabius) étant protégés par de larges manteaux et des lunettes. « Ils étaient à 7 ou 8 contre un, M. Juppé a tenté de trouver refuge dans un commerce mais rien n’a y fait, ils se sont acharnés ! » Contacté, le Conseil constitutionnel a reconnu l’existence de ce genre de pratiques « qui servent essentiellement à parfaire l’intégration des nouveaux membres dans un esprit de franche camaraderie ».

François Hollande avait par ailleurs décliné de siéger au Conseil Constitutionnel après avoir appris qu’on lui promettait un bizutage de plusieurs semaines, voire des mois.

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité