François Ruffin passe au broyeur sa liste de courses pour être sûr de ne rien laisser aux enquêteurs de la DGSI

52 Publié le 12/12/2018 par La Rédaction
By Thierry80 - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=59569855

Amiens – Alors qu’il revenait de faire ses courses, le député de la France insoumise et patron du journal « Fakir » a consciencieusement détruit sa liste de courses au broyeur. Une manière pour lui de s’assurer que les agents de la DGSI qui le suivent ne pourront pas récupérer d’informations compromettantes sur lui. Reportage.

« J’ai aussi déchiré mon ticket de caisse, je l’ai jeté dans quatre poubelles différentes et j’ai mangé le cinquième morceau » explique-t-il une main devant la bouche pour cacher ses propos des agents qui pourraient lire sur les lèvres. « Il fait un peu frais pour la saison non ? Demain je vais prendre un pull en plus » dit-il alors étrangement avant de mettre la musique de sa sono au maximum et en pointant un doigt vers le ciel. « C’est bon ils ne peuvent plus nous entendre. Au quotidien je fais très attention, le matin pour aller à l’Assemblée nationale je change trois fois de métro pour les semer ou alors je fais des covoiturages dans des parkings souterrains ».

Puis l’élu de prendre un rouleau d’adhésif et de dérouler deux larges morceaux qu’il colle sur sa fenêtre de manière à créer un X avant de placer une petite lampe devant qu’il allume. « J’ai un informateur à l’intérieur du système, c’est mon seul moyen de le contacter ». Le député de conclure « vous avez pris d’énormes risques en venant me parler, mais faites attention, maintenant ils en auront après vous, vous devriez être prudents. Et n’oubliez pas, la vérité est ailleurs ».

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2BNAacP et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2zEa4Yh

Publicité
Publicité