Patrick Balkany se dit déçu par « les sommes ridicules » dissimulées au fisc par son fils

24 Publié le 22/02/2017 par La Rédaction
Par Matt92300Dark Attsios (derivative work) — File:Balkany Patrick.jpg, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18912258

C’est un Patrick Balkany consterné et encore sous le choc qui a accepté de s’exprimer lors d’une conférence de presse exceptionnelle organisée pour l’occasion. Le maire de Levallois n’a pas manqué de fustiger la « prudence » de son fils en matière de fraude fiscale.

« À quoi ça sert de frauder si c’est pour cacher des sommes aussi dérisoires ? », a lancé le député avant d’ajouter : « Chez les Balkany, quand on fraude, on ne fait pas dans la demi-mesure, on va jusqu’au bout : mon fils est en train de déshonorer notre famille ! ». Patrick Balkany est ensuite revenu sur la nuit passée par son fils en prison en raison d’une caution non réglée : « Comment est-ce possible qu’il n’ait pas 100.000 euros en liquide sur lui ? Et s’il ne les a pas, pourquoi n’a-t-il pas tout simplement soudoyé quelqu’un ? ». « Je commence à me dire que je ne lui ai rien appris », s’est-il désolé.

« Pas envie qu’il devienne un François Fillon »

« Je n’ai pas envie qu’il devienne la risée de mes amis, un gagne-petit, une sorte de François Fillon en somme », a conclu le député, ajoutant qu’il n’écartait pas l’idée de « le renier ». Patrick Balkany pourra se consoler en se disant qu’il n’est pas seul puisqu’il a, dans la foulée, reçu un message de soutien de Jean-Marie Le Pen sur twitter : « Tous des ingrats et des pâles copies soumis au diktat du politiquement correct ».

Publicité
Publicité