Elle ne trouve plus ses mots après avoir passé un mois de sa vie aux USA

0 Publié le 14/10/2019 par La Rédaction
Image parChristo Anestev de Pixabay

Suite à un voyage d’un mois outre-atlantique, Sarah a contracté le syndrome de la sur-acclimatation au milieu New-Yorkais qui touche de nombreux français chaque année. Reportage.

« Oh my god, c’est amazing. Comment on dit déjà… Ya un mot anglais qui résume vraiment bien cette sensation c’est : juicy… Enfin bref, incroyable » lance Sarah à propos de son plat devant ses amis parisiens stupéfaits.Tout commence en septembre lorsque la Française revient d’un mois de vacances à New-York et que les premiers symptômes de la maladie se font ressentir. « Déjà elle arrêtait pas de faire des comparaisons entre la France et les USA comme si elle y avait passé dix ans de sa vie. Et puis tout était mieux là-bas. Les États-Unis, tout va tellement plus vite. Le service est incroyable. J’en passe et des meilleurs. » nous déclare Rémy en faisant exploser frénétiquement toutes les bulles de son papier bulles.

Finalement, ce matin, après plusieurs semaines à ronger leurs freins, les amis ont décidé de réagir. « La situation empirait de jour en jour. Elle commençait à lire des livres en anglais puis à dire « Oh my gosh » on ne pouvait plus rester sans rien faire. Du coup, on s’est tous réuni autour d’elle, on l’a immobilisé et on l’a bâillonné » nous lance Patrick l’équipe sous le bras, une roulée dans la bouche, des espadrilles au pied, tout en dégustant un verre de Bordeaux avec un morceau d’époisses affiné au Marc de Bourgogne.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité