TV : Ali Baddou se sent coupable d’avoir lu pour la 1ère fois le livre d’un invité

31 Publié le 28/05/2013 par La Rédaction

Malaise dans les coulisses de la Nouvelle Édition de Canal Plus. L’émission quotidienne diffusée tous les midis connaît en effet une grave crise depuis quelques heures : pour la 1ère fois depuis son arrivée à la tête du programme, Ali Baddou, le présentateur de l’émission, affirme avoir lu du début à la fin le livre d’un des invités qu’il recevra demain sur le plateau de la Nouvelle Édition. Partagé entre une nouvelle conscience professionnelle et une impression de trahison, l’animateur tente malgré tout d’appréhender sa future interview avec sérénité. Décryptage.

Malaise dans les coulisses de la Nouvelle Édition de Canal Plus. L’émission quotidienne diffusée tous les midis connaît en effet une grave crise depuis quelques heures : pour la 1ère fois depuis son arrivée à la tête du programme, Ali Baddou, le présentateur de l’émission, affirme avoir lu du début à la fin le livre d’un des invités qu’il recevra demain sur  le plateau de la Nouvelle Édition. Partagé entre une nouvelle conscience professionnelle et une impression de trahison, l’animateur tente malgré tout d’appréhender sa future interview avec sérénité. Décryptage.

Une fausse bonne idée ?

« Je sais pas trop comment faire. C’est assez inédit pour moi cette situation », confie Ali Baddou lors d’un entretien accordé au Gorafi. Celui qui est aux commandes de l’émission depuis septembre 2011 explique que cet « incident » n’avait pourtant rien de prémédité : « D’habitude, je lis juste la 4e de couverture des livres et je complète avec des fiches rédigées par des stagiaires qui ont pris le temps de parcourir l’ouvrage. »

Le présentateur continue son récit en racontant comment il s’est retrouvé dans une telle situation : « Le livre traînait à la rédaction sur une table. Je l’ai feuilleté vite fait. Je sais pas comment c’est arrivé mais je me suis laissé absorber par lui. J’ai d’abord lu une page…puis deux…Quelques heures après j’avais finalement terminé le bouquin », détaille Ali Baddou, visiblement déstabilisé par le résultat de son attitude.

C’est donc en ayant une connaissance véritablement personnelle et peut-être plus complète de l’œuvre de son futur invité que l’animateur tente de préparer tant bien que mal cette grande première journalistique pour lui. « Je me demande encore quelle posture adopter. Est-ce que je dois montrer que j’ai moi-même lu son livre ou plutôt rester un peu vague comme je le fais d’habitude ? Je n’ai pas encore réglé la question. » Et Ali Baddou de continuer : « Je me sens coupable vis-à-vis des autres invités. J’ai l’impression d’un deux poids, deux mesures. Peut-être que c’est un peu la fausse bonne idée en fait. »

Le soutien de tout le staff

Celui qui est l’un des visages de Canal + peut néanmoins compter sur ses collègues pour surmonter cette « épreuve médiatique » comme il l’appelle. Laura est assistante sur la Nouvelle Édition. Pour elle, il n’y a aucun souci à se faire : « Ali réfléchit à une autre problématique née de la lecture de ce fameux livre. En gros il hésite encore entre deux choix. Soit réfléchir lui-même et écrire les questions qu’il posera à son invité ou alors se contenter simplement, comme il le fait à chaque émission, de poser celles rédigées par son stagiaire. Quoi qu’il en soit, Ali est un grand professionnel. Il saura faire le bon choix. »

La Rédaction

Illustration: capture d’écran / La Nouvelle Edition

Publicité
Publicité

31 avis éclairés

152

Orhan 07/04/2015

Dehors Aly Baddou
Sort de ta vie de petit riche et regarde autour de toi petit nain….

138

agathezeblouz 05/06/2014

C’est sûr Cyrano, on a frôlé l’incident télévisuel. Mias on comprend bien que tout ça est un hoax, Badou étant bien plus occupé à couper la parole à ses chroniqueurs et à ricaner toutes les 5 secondes qu’à lire ( même la 4e de couv)

152

Allé Ali 12/07/2013

Je suis certain que Mr Badou, en Grand journaliste qu’il est va trouver la solution à se problème (le mot est faible, on pourrait même parler quasiment d’une catastrophe, un drame…).
Courage Mr BADOU, vous pouvez y arriver!

138

Dior, j'adore 05/06/2013

Heureusement qu’il nous reste les tranches de publicité, envoyées toutes les 5 minutes, pour éviter au présentateur d’avoir à poser trop de questions. On a évité le pire.

D’ailleurs où ai-je mis mon flacon de parfum ? Dans mon audi A6 peut-être ?

155

KOH 31/05/2013

Comment voulez-vous faire une critique objective d’un livre que vous avez lu, ce qui va forcément influer sur votre jugement ?

138

gege 29/05/2013

Et en plus, c’est un journaliste qui sait lire ! Moi qui croyais que les journalistes parlaient de chosees qu’ils ne comprenaient pas et qu’ils racontaient n’importe quoi puisqu’ils ne savaient pas lire !
A foutre dehors avec un coup de pied dans le cul pour absence de déontologie !

    144

    Satan 30/05/2013

    Et vous alors? Vous AAvez écrit « choses » avec deux « e ». C’eest une hontte je vous dis!! Unne HONTE MONSSIEUR!!!!

166

Angus M 29/05/2013

C’est scandaleux.
Ce genre d’attitude est néfaste. Imaginez que tous les chroniqueurs travaillent leurs interviews eux-mêmes, on se retrouvera avec des hordes de stagiaires au chômage, errant les rues à la recherche de boulots bénévoles.
Immanquablement, les bouches de métro seront remplis de stagiaires proposant des briquets gratuits ou un lustrage de chaussure à l’oeil… Ce sera une concurrence déloyale pour les Roms déjà implantés et il y aura des heurts très violents !

132

Joronius 29/05/2013

La vraie question est : est-ce vraiment un journaliste du Gorafi ou un stagiaire qui a couvert cet article ?

147

Juju 29/05/2013

Je suis sous le choc.
J’imagine même que je serais encore plus choqué si j’avais lu l’article.

137

Un honnête citoyen patriote 29/05/2013

Monsieur le rédacteur en chef,
Hier, j’ai surpris mon voisin en train de lire un essai sur un sujet d’actualité au moment où Mr Apathie officiat dans le poste.
Cette attitude signe un comportement digne de l’anti-France, et semble sucitė par les déviances de Mr Baddou.
Où puis-je le dénnoncer? ( il y a une récompense?)

140

Tiscali 28/05/2013

Il faut étouffer ce scandale dans l’œuf avant que l’affaire ,e prenne de l’ampleur et en inspire d’autre… Le Gorafi ne devrait même pas couvrir de tels sujets…

150

T D 28/05/2013

C’est très dangereux, imaginez qu’on se mette à lire les programmes électoraux, il va falloir que les hommes politiques prennent plus de soin à les écrire!

    156

    Spirifer 29/05/2013

    … que les stagiaires des hommes politiques prennent plus de soin à les écrire !

136

Christian Voila-Magloire 28/05/2013

Quelle dérive ! a quand les politiques qui vont sur le terrain ! A quand les députés présents chaque jour à l’Assemblée !

    138

    r0d 29/05/2013

    Dérive très dangereuse effectivement. Ce n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de l’Histoire…

151

Émoncussaidupoulé 28/05/2013

Après ça va être quoi ? Le critique cinéma qui va vraiment voir les films dont il parle au lieu de se contenter de la bande-annonce et de fiches rédigées par des stagiaires ?

Il est temps de mettre fin à cette dérive dangereuse qui nuit gravement à l’art de la critique !

140

Orior 28/05/2013

C’est un grave dérapage auquel nous assistons là. Imaginez un peu la tournure que prendrait le moment critique littéraire des émissions de télé si cette pratique se généralisait ?

Heureusement, il a lu le livre mais il ne l’a pas compris. Espérons qu’il ne récidive pas, car là le risque qu’il en comprenne une partie, voire pire, la totalité…

De plus en lisant lui même le lire, il bouscule l’ordre établie en réalisant lui même son travail plutôt que de le confier à un stagiaire. Je n’ose imaginer les répercutions d’un tel acte !

Non vraiment, il est impératif que sa hiérarchie le rapppelle à l’ordre et le surveille de plus près.
Un tel débordement ne peut être toléré une seconde fois !

    141

    Michel D. 29/05/2013

    « Espérons qu’il ne récidive pas, car là le risque qu’il en comprenne une partie, voire pire, la totalité… »

    Erreur d’appréciation bien compréhensible de la part d’un non-initié.
    Mais rassurez vous Monsieur, le Grand Journal est une émission de divertissement dont le niveau d’intelligence est rigoureusement calculé.
    Il s’agit de n’être ni trop bête pour ne pas faire de la concurrence à Ruquier et consorts, ni trop intelligent pour que le salarié moyen qui rentre d’une journée de travail harrassante soit largué, découragé et incapable de saisir les lieux communs que nous distillons par le biais des jugements à l’emporte pièce de nos « chroniqueurs » qu’il aimerait resservir en société ou à lapause syndicale organisée autour de la machine à café.

    Pour cette raison, tous nos chroniqueurs sont triés sur le volet pour s’insérer dans ce créneau et le risque de compréhension d’un livre par un de nos chroniqueurs est hors de leur portée, quand bien même un invité intelligent s’infiltrerait sournoisement sur notre plateau.

    Notez que les mêmes filtres existent pour la « satyre » des Guignols.

137

Cyrano 28/05/2013

Tout à fait surprenant. Encore un peu et on verra peut-être même des animateurs cultivés à la télévision, non mais où va-t-on, je vous le demande ?

131

Darek Dysiast 28/05/2013

Je ne sais ce qu’attend C+ pour créer un groupe de soutien alors que JM Apathie est au bord du gouffre depuis qu’il a crédité une idée émanant d’un homme qui a aussi émit des réserves sur le rigorisme en matière budgétaire. Un jour, vous aurez du sang sur les mains, Monsieur Vivendi !

    152

    ZENIT 28/05/2013

    C’est sûr Ali ment parce qu’a lit pas tout contrairement à ses affirmations.

136

pigeon bourré 28/05/2013

Tant que cela n’incite pas à lire des bouquins plutôt que de mater la télé, la chaîne n’a aucune raison de se sentir trahie.

130

Chépatro 28/05/2013

C’est clair que ce n’est pas trop « esprit canal » tout cela M. Baddou …

    140

    Nasty 29/05/2013

    Je ne saurais trop te conseiller d’aller pratiquer le coït anal avec un bovidé.

    147

    Ysabeau 30/05/2013

    D’un autre côté, quelle idée de recruter un type qui sait lire pour présenter une émission de télévision ? C’est le DRH qui est responsable et qui doit assumer.
    Mais dans quel monde vivons-nous ?

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *