Connect with us

Medias

Pour gagner en popularité, une star hésite encore entre rencontrer un enfant leucémique ou tétraplégique

Une célébrité, qui a préféré rester anonyme, s’est livrée pour nous parler de son engagement auprès des enfants malades. Entretien.

Publié le

 mar 

Cette grande star du cinéma nous accueille dans son loft de St Germain-des-Prés, en nous servant un thé Rooibos. Très vite, on perçoit son besoin irrépressible de donner de son temps aux enfants malades : « Financièrement, je suis pas au top. Je suis même carrément en banqueroute. J’ai tourné dans le dernier Ontoniente, j’ai un second rôle dans la nouvelle fiction de TF1, mais ça suffit pas. Le divorce avec l’autre con, le prêt pour cet appart beaucoup trop cher… je suis à ça d’accepter ‘Danse avec les stars’ ! De quoi on parlait déjà ? Ah oui, les enfants malades ! ». 

Notre célébrité au grand cœur avoue qu’elle a toujours été portée par l’amour des belles causes : « Franchement, une campagne pour une association contre les maladies pédiatriques; ça donnerait un vrai coup de boost à ma carrière. Au niveau de l’image, je passerai enfin pour autre chose que la pimbêche prétentieuse , irascible et toute refaite. Puis, à côté d’un enfant malade, t’as forcément bon teint… Pas négligeable ça, passé 40 ans… Mais bon voilà, j’hésite » soupire-t-elle en nous proposant des sablés bretons à tremper dans notre thé. 

La vedette en quête de partage, nous montre alors une brochure préparée par son attaché presse, qui regroupe les plus grandes associations d’aides aux enfants malades : « Regardez ces bouilles ! Les leucémiques c’est super pour l’image, sur Insta c’est énormément liké… Mais entre la prise de rendez-vous et le shooting il peut ne plus être méga dispo, si vous voyez ce que je veux dire ! C’est pour ça, je me dis, un petit tétraplégique, c’est classique, mais c’est une valeur sûre. Et ça veut dire passer une tête au Téléthon : grosse audience, visibilité, France Télé, contrat, remboursement… exister à nouveau quoi ! » s’esclaffe nerveusement notre actrice, les larmes aux yeux, sans doute impatiente d’aider son prochain. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés