Connect with us

Medias

Face à Baba : Dorénavant, les candidats débattront uniquement en onomatopées

Les récentes critiques formulées à l’endroit de son émission ont amené l’animateur Cyril Hanouna à en tirer les leçons et à « adapter davantage l’émission à son public ».

Publié le

 mar 

Cyril Hanouna n’a pas aimé la pluie de critiques qui s’est abattue sur son émission récemment, notamment après le sulfureux débat entre Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour. Pour éviter les polémiques et l’escalade dans l’agressivité, l’animateur a donc opéré une salutaire remise en question et propose désormais aux candidats de débattre uniquement en onomatopées. « Ça permettra d’éviter les insultes et d’un autre côté, au niveau du fond, ça ne changera pas grand-chose » explique celui qui a dévoilé il y a quelques jours le nom de Valérie Pécresse comme prochaine invitée. Puis d’ajouter : « Il faut de l’affrontement, mais ça doit rester fun, c’est pourquoi je propose que les candidats débattent toute la soirée avec des nouilles dans la bouche ».

Un format entièrement revisité

« Ce que les électeurs attendent, ce n’est pas un programme précis, c’est plutôt de découvrir la personnalité de chaque candidat » explique l’animateur qui envisage de donner la possibilité aux invités de faire deviner leurs idées par le mime, en étant préalablement affublés d’un préservatif gonflé sur la tête et d’un t-shirt « Fuck la République ». A la fin de l’émission, le public serait invité à voter pour le débattant le plus convaincant. Ce dernier aurait ensuite le droit, nous explique Cyril Hanouna, « d’entarter ses adversaires, de les asperger de ketchup et de mousse à raser ou encore d’uriner sur leurs chaussures ».

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés