Le racisme officiellement éradiqué en France grâce à des badges et des pétitions

45 Publié le 26/11/2013 par La Rédaction

Paris – Le racisme qui gangrenait la société française depuis toujours aurait été finalement éradiqué, selon plusieurs sources. La conséquence de l’emploi massif, structuré et organisé, de badges et de pétitions dans un front commun qui a totalement effacé le racisme. Reportage.

Paris – Le racisme qui gangrenait la société française depuis toujours aurait été finalement éradiqué, selon plusieurs sources. La conséquence de l’emploi massif, structuré et organisé, de badges et de pétitions dans un front commun qui a totalement effacé le racisme. Reportage.

Le jeu en valait la chandelle. Au prix de plusieurs centaines de milliers de badges et de signatures sur des pétitions, le racisme a donc été totalement éradiqué en France, au jour d’aujourd’hui. « C’est une grande victoire. Cela montre que lorsqu’on se mobilise, lorsqu’on y met du sien, on peut faire bouger les choses » a commenté un porte-parole du MRAP. Depuis quelques semaines, le PS distribuait plusieurs badges pour lutter contre le racisme. Dans le même temps, une pétition a été lancée, réunissant plusieurs centaines de milliers de signatures en quelques jours. « C’est inespéré. C’est une nouvelle page de la France qui s’écrit » s’est félicité le Premier secrétaire du Parti socialiste.

Depuis plusieurs mois, une polémique agitait l’hexagone sur une résurgence de la France raciste, au travers de plusieurs articles. Un film, « La Marche », retraçant la marche des cités contre le racisme en 1983 devait sortir demain mais pourrait voir sa sortie suspendue, repoussée voire tout simplement annulée. « Dans le contexte actuel, il n’y a plus lieu de sortir le film. Le racisme n’existant plus, notre film est hors de propos » explique le distributeur.

Dans l’immédiat, plusieurs personnes qui affirmaient subir des discriminations liées à leur nom, couleur de peau ou simplement domiciliation dans des quartiers dits « difficiles », voient leurs propositions d’emploi, de prêt et de logement acceptées. « J’ai appelé pour une annonce ce matin. J’ai pourtant précisé que je m’appelais Mehmed et que j’étais musulman. Le propriétaire m’a affirmé qu’il n’y avait aucun souci, il veut signer le bail » a affirmé un jeune homme qui n’en revenait toujours pas.

Pour les pouvoirs publics, si de simples badges et pétitions ont pu jouer leur rôle de sensibilisation et d’information, il y a fort à penser que cette mobilisation pourrait être reconduite pour soutenir d’autres causes. « Nous pourrions éradiquer en quelques semaines le sexisme, l’homophobie, mobiliser les gens autour du réchauffement climatique. Tout sera réglé en quelques jours » expliquent les créateurs des pétitions qui précisent. « Une telle simplicité d’action et de pédagogie, c’est à se demander pourquoi on n’y a pas pensé plus tôt ! ».

La Rédaction

Photo:iStock/Crisma

Publicité
Publicité