Un Bac+3 désormais exigé pour se présenter à l’examen du code de la route #sponso

122 Publié le 30/03/2018 par La Rédaction
Crédits :Gwengoat

Paris – Le Premier ministre a présenté son grand projet pour la Sécurité Routière. Il faudra ainsi pour se présenter à l’examen du code de la route avoir minimum Bac+3. Reportage.

« Nous nous devons d’avoir les meilleurs conducteurs européens et d’être les mieux placés au classement PISA » a plaidé le Premier ministre. Selon lui, relever ainsi le niveau minimum d’inscription au code de la route permettra d’avoir des conductrices et des conducteurs beaucoup mieux préparés. « L’intelligence artificielle, la différence entre un feu vert et un feu rouge et l’utilisation de son rétroviseur : autant de défis intellectuels que seul un Bac+3 est à même de relever », assure-t-il.

Dans l’immédiat, les autos-écoles élaborent déjà leur plan d’action et se disent prêtes à former les futurs candidats au précieux sésame rose. Ainsi, l’auto-école en ligne En Voiture Simone va proposer une formation en 3 mois appelée « L’École du Permis » qui permettra d’obtenir le niveau Bac+3 en accéléré. À la clef, un diplôme valable à la fois pour passer l’examen du code et s’assurer une entrée sans concours à, au choix, Sciences-Po, l’école des Mines, ou HEC.

Afin de compléter ces formations, plusieurs universités prévoient de proposer des modules spécialisés tels que « Mettre son clignotant », « Cric : à quoi ça sert ? » ou même : « Comprendre la priorité à droite ».

Pour aller plus loin, En Voiture Simone annonce de son côté être prête à proposer une formation premium en allant jusqu’au Bac+5, voire au Doctorat : « Cyclistes et piétons, mais qui sont-ils vraiment et que font-ils sur ma route ? ».

Sponsorisé par
En Voiture Simone !

En savoir plus
Publicité
Publicité