Aéroport – le wifi gratuit n’est pas gratuit

45 Publié le 18/07/2018 par La Rédaction
Crédits :izusek

Aéroport Fiumicino. En attendant son vol Rome-Paris, Quentin a eu la mauvaise surprise de découvrir que le wifi annoncé comme « gratuit » était en fait payant.

« Les grèves d’Air France sont handicapantes pour tout le monde, mais j’étais de bonne humeur, et patienter 3h de plus à l’aéroport ne m’a pas plus dérangé que ça. Bon, je vais pas vous mentir, voir écrit ‘wifi gratuit’ m’a grandement rassuré… jusqu’à ce que je découvre le pot aux roses » commence Quentin, visiblement encore sous le choc.

« Quelle n’a pas été ma surprise lorsque j’ai découvert que le wifi gratuit n’était en fait pas gratuit ! Excusez-moi, mais 30 minutes de navigation offertes contre 10 minutes d’inscription pour recevoir des spams publicitaires de produits étrangers, et pour ensuite lâcher une somme indécente, je trouve ça un peu abusé. C’est comme si aux ‘Restos du cœur’ on offrait les repas, mais à condition d’avoir tout avalé en 30 secondes. C’est un scandale ! » nous raconte-t-il en se prenant la tête entre les mains.

« J’ai d’abord refusé, je suis allé négocier avec le personnel de l’aéroport, la police… j’ai même demandé de l’aide à un chien renifleur. Rien n’y a fait. On m’a dit de me débrouiller, et on m’a indiqué je ne sais quoi au plafond puisqu’ils ont tous levé leur majeur en l’air… J’ai fini par payer car mon vol a été annulé. J’ai dû passer la nuit à l’aéroport. Ces escrocs m’ont volé 440,50 euros pour internet. J’ai dépassé mon budget vacances pour ne réussir à voir que 2 vidéos Youtube, en 240p en plus ! » conclut le jeune globe-trotter, avant de signer la résiliation du bail de son logement parisien « Depuis cette mésaventure, je n’ai plus les moyens de payer mon loyer ».

Publicité
Publicité