Philippe Bas se détache in extremis de la voie de chemin de fer à laquelle venait de l’attacher un agent de l’Élysée

33 Publié le 09/08/2018 par La Rédaction
Crédits :Schad1953

Le président de la commission d’enquête du Sénat, Philippe Bas, s’est détaché au dernier moment d’une voie de chemin de fer à laquelle venait de l’attacher un agent de l’Élysée.

« Mon dernier souvenir était de m’être couché, et d’avoir rêvé que j’enfermais Emmanuel Macron et Alexandre Benalla dans les geôles de l’Élysée. Mais à mon réveil, en ouvrant les yeux, j’avais une corde dans la bouche, et le corps ligoté à une voie de chemin de fer. Un véritable cauchemar. J’ai juste eu le temps de voir le visage de celui qui m’avait capturé : un agent du palais » nous raconte Philippe Bas, encore sous le choc, mais l’œil vif.

« Il a jeté une allumette sur un bout de corde censé me brûler vif, sans doute avant même que je me fasse écraser par le train. Il fallait agir vite. Alors j’ai reproduit une technique apprise lors d’un stage d’espionnage en Israël. Dieu merci, il faisait chaud, j’ai donc placé mon poignet sur un rail chaud bouillant ce qui a eu pour effet de brûler et couper la corde en deux » s’agite-t-il comme s’il revivait la scène.

« Mais je n’y serais jamais arrivé sans l’aide de Ricky, un petit écureuil qui passait par là, qui m’a aidé à me libérer en découpant mes cordages au niveau des chevilles. Qui aurait cru qu’apprendre le langage des écureuils en camp scout lorsque j’étais enfant me sauverait la vie ? » interroge malicieusement Philippe Bas, avant de se jeter à terre en voyant un point rouge se poser sur son front, évitant ainsi un tir de sniper d’élite en pleine tête.

Publicité
Publicité

33 avis éclairés

13

Vincent Time 12/08/2018

« se détache in extremis de la voie de chemin de fer »
On ne peu décidément plus faire confiance à la SNCF !

4

Rouault 11/08/2018

Il a réussi à se libérer?
Pas de chances pour les voyageurs qui auraient pu se faire rembourser leur billet!

5

frank 11/08/2018

Donnez moi deux heures en cellule psychologique avec lui et je lui fait accuser les russes.

16

Calamité Jeanne 09/08/2018

Bizarre quand même ! Juste après que je lui ai envoyé une lettre anonyme (ben ouais, je suis pas une balance !) dénonçant un nouveau cas manifeste d’usurpation de titre : un gnôme jaune mal léché hurlant partout qu’il est le seul arbitre juge imperator HABILITE de chez habilité. D’ici à ce que le dit individu se soit fait attribué une niche de fonction pour son PIT…. et de là à penser qu’il y ait aussi usurpation de titre pour le dit-PIT qui en réalité serait un vague croisement de chie-dessus, caniche, mâtiné de teckel et de corniaud, n’est-ce pô !………

    17

    bec 09/08/2018

    Je ne vois pas à qui vous faites allusion, Dame Jeanne…

        10

        Calamité Jeanne 10/08/2018

        Mais si ! Je suis sûre que ça va vous revenir ! Un type qui promène sa pauvre mère partout en lui criant tout le temps dessus que c’en est une pitié de voir ça !

          18

          JMARC 10/08/2018

          je vois pas moi non, plus………….

          15

          Chloé 10/08/2018

          Moi je vois, c’est JMARC.

          15

          JMARC 10/08/2018

          QUOI ?????? sa mèeeeeere, vous voulez dire OUAM ?????

          13

          Gros Tonio 10/08/2018

          Je crois que t’es grillé.

          15

          Calamité Jeanne 10/08/2018

          Je serais son chien, je serais vexé de ne pas avoir été reconnu par mon maître. Enfin, moi je dis ça, hein, je suis pour la paix des ménages…

15

Cédékon Léon 09/08/2018

Est-ce que son attaché de presse a eu le temps, lui ?

6

John le rouge 09/08/2018

C’est qui?

19

Chloé 09/08/2018

InExtremis ! Tu parles, c’etait un train InOui et il avait 47 minutes de retard !!

12

klitisse Woude 09/08/2018

Il y en aura alors peut-être un qui survivra à la macronnite.
Ceci étant, ainsi que bec l’a remarqué, un type qui voit un point rouge de laser sur son front doit pouvoir survivre à tout.

16

Purfruit_De_La_Fraise 09/08/2018

Facile, il s’est tortillé comme un gros ver et grâve à un peu de bave, le tour est joué.

    18

    Gros Tonio 09/08/2018

    Gros Ver, c’est pas le type qui a inventé la rondelle ?

      8

      bec 09/08/2018

      Et il habitait Belleville ( où il aurait l’usage d’un éventail).

10

jéglisséchef® 09/08/2018

UN mec qui évite les flèches de Larcher survit à tout.

10

Jb 09/08/2018

En somme il a moins de hauts que de bas Bas.
(Vlicl)

12

bec 09/08/2018

Chapeau! Pour voir un point rouge se poser sur son front, faut prendre un escabeau.

    9

    Calamité Jeanne 10/08/2018

    ou un petit miroir de courtoisie

    13

    jéglisséchef® 09/08/2018

    Rien à dire. Il y a bien le P, le « r », le « e », le « u », le « m », l’apostrophe et le « s ».

    JMARC lui même n’y peut rien.
    Je certifie.

    Ceci dit, je ne vois pas l’utilité du « s », étant donné qu’il n’y a qu’un Preum, et ce « s » ne peut marquer non plus une propriété , car il faudrait alors y adjoindre un complément , comme « Preum’s connerie sous cet article » par exemple.

      10

      JMARC 09/08/2018

      VOUS CERTIFIEZ QUE DALLE VOUS !!!!!!!! VOUS AVEZ DEJA FAIT ASSEZ DE DEGATS COMME ASS !!!!!!

      9

      bec 09/08/2018

      J’ai appris récemment que les Allemands appellent cette apostrophe suivie d’un « s » l’apostrophe des crétins. Le sentiment d’angliciser à peu près n’importe quoi…

          14

          Calamité Jeanne 10/08/2018

          Eh oui ! ça refroidit tout suite, hein !

          10

          JMARC 10/08/2018

          VOUS JE VOUS AI PAS PARLE VOUS !!!!!!!!!!!

          8

          Calamité Jeanne 10/08/2018

          En français bien de chez nous, on dit : je NE vous ai pas parlé

          et on évite de rajouter : « à vous », sans virgule qui plus est, parce que ça fait pléonasme.

          5

          Klitisse Woude 12/08/2018

          Calam, l’artiste crée les outils de son art ; il rend le monde intelligible grâce à une recréation.
          Si les choses que tu écris étaient exactes JMARC ne serait qu’un aviseur parmi tant d’autres.
          Là tu es devant un personnage de la littérature, un artiste d’une dimension peu commune, Victor Hugo, Léon Tolstoï, Homère, ne sont devant lui que de la groupie de chansonnette.
          Tu ne peux donc pas rectifier son texte. C’est la langue française qui est contrainte d’évoluer.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *