Connect with us

Au delà du Périphérique

Valence : Le voisin raciste est malgré tout plutôt sympa

Dans un quartier paisible de cette commune de la Drôme, un habitant ouvertement raciste reste malgré tout très apprécié par ses voisins. Reportage.

Published

on

« Il est spécial, c’est sûr », explique un habitant de la rue à propos du sexagénaire qui ne manque jamais une occasion de mettre ses problèmes sur le dos des minorités. « Mais on l’aime bien, il dit toujours bonjour et il a toujours le sourire », poursuit-il en tentant de mettre ses principes de côté. « Ici, on essaye d’éviter de parler politique, religion, ou préjugés moyenâgeux », précise-t-il à propos des interactions entre voisins. « Il faut respecter le fait que tout le monde a droit à ses propres opinions archaïques sans fondements et pleines de haine. »

« On l’a présenté au compagnon de notre fille, qui est d’origine maghrébine », raconte quant à elle une autre voisine à propos du retraité dont les blagues racistes ne sont visiblement pas ironiques. « On arrivait à voir qu’il faisait de son mieux pour retenir son dégoût, et c’est un geste que nous avons tous énormément apprécié », explique-t-elle au sujet de la rencontre extrêmement gênante.

« Il nous cuisine souvent des tartes et il est toujours là pour nous si on a besoin d’être dépannés pour quelque chose », explique de son côté un vétéran du quartier en décrivant celui qui a une fâcheuse tendance à aborder le sujet de l’immigration lors de soirées entre amis. « C’est une des personnes les plus chaleureuses que je connaisse », précise-t-il en faisant l’éloge de l’homme qui précise systématiquement la race d’un individu quand il s’agit d’une personne non-caucasienne.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement