Furieux, les lecteurs de “L’Express” et du “Point” réclament le retour de leur dossier “immobilier”

13 Publié le 15/11/2012 par La Rédaction

Étrange contre-coup de la lutte qui se joue entre les deux grands hebdomadaires dans la course aux unes les plus accrocheuses sur des thèmes que certains qualifieraient de populistes. Plusieurs associations de lecteurs réclament le retour d’un dossier immobilier, absent depuis des semaines. Reportage.

Étrange contre-coup de la lutte qui se joue entre les deux grands hebdomadaires dans la course aux unes les plus accrocheuses sur des thèmes que certains qualifieraient de populistes. Plusieurs associations de lecteurs réclament le retour d’un dossier immobilier, absent depuis des semaines. Reportage.

Une obsession au détriment des lecteurs

Si les médias ont récemment pointé du doigt des unes à répétition du Point et de L’Express sur l’islam ou François Hollande, certains lecteurs se sont émus de l’absence depuis plusieurs semaines d’un dossier « L’immobilier à Paris » dans les deux hebdos. Pour certains, c’est une conséquence directe de la course entre les deux hebdomadaires. « Je n’ai rien à dire sur les unes, je veux mon dossier immobilier, explique M. Broquier, dentiste à Paris. Mes patients aiment feuilleter leur hebdomadaire dans ma salle d’attente, le dossier immobilier est souvent leur partie préférée. Depuis que ce dossier a disparu, ma clientèle est en baisse. »

La dernière une de L’Express a également provoqué son lot de protestations. De nombreux lecteurs attendaient eux aussi un dossier immobilier. « Je ne reconnais plus mon magazine, raconte Mireille, 41 ans. Je ne l’attends plus comme avant, j’ai l’impression que quelque chose est cassé. » L’Express et Le Point s’échinent à déminer la grogne montante. « Que nos lecteurs se rassurent, notre dossier “Immobilier Île-de-France” sera de retour la semaine prochaine »,  insiste la rédaction de L’Express.

Mais les deux hebdos n’en ont peut-être pas fini avec la levée de boucliers de leurs lecteurs. Outre l’absence de dossier immobilier, certains réclament aussi le retour d’un dossier sur les francs-maçons. D’autres craignent que la course au populisme des deux hebdos ne vienne perturber la publication du classement annuel des hôpitaux et menacent de se désabonner. Menace que les deux magazines prendraient très au sérieux.

Le Gorafi

Publicité
Publicité