Jean-Marc Morandini se déguise en journaliste pour tenter d’approcher Michael Schumacher

28 Publié le 09/01/2014 par La Rédaction

L’animateur d’Europe 1 va-t-il trop loin ? Selon l’Agence France Presse, ce dernier vient d’être interpellé aux abords de l’hôpital de Grenoble alors qu’il tentait de pénétrer dans la chambre de l’ex-champion de Formule 1.

« Je ne voulais pas lui faire de mal. Une simple photo m’aurait juste permis de remplir mon blog suivi par la France entière », s’est défendu le principal intéressé alors qu’il sortait menotté de l’hôpital vers 17h30 hier.

Quelques minutes plus tôt, M. Morandini entrait à l’intérieur de l’hôpital prétextant être un journaliste titulaire d’une carte de presse. « Il avait bien une carte mais c’était un pass Navigo sur lequel il avait griffonné au marqueur noir. J’ai fait des études. Je sais distinguer une vraie carte de presse d’une fausse », explique le chargé de l’accueil de l’hôpital.

Malgré un refus d’accès à la chambre de Michael Schumacher pour le moins rapide, Jean-Marc Morandini fait semblant de faire marche arrière pour ensuite se retourner brusquement et s’élancer vers les ascenseurs de l’établissement.

Celui qui anime chaque jour à la radio une émission sur les médias déboule alors au 3e étage, réservé aux pathologies gastro-intestinales. Il hurle le nom de Michael Schumacher dans chaque chambre qu’il croise, désespérément. « Il a débarqué d’un coup dans ma chambre en me tendant un micro. Je ne savais pas quoi dire. J’ai bredouillé quelque chose sur la guerre en Syrie…J’ai un cancer du colon vous savez. C’est pas facile tous les jours », nous raconte cette patiente qui a subi la visite impromptue de l’animateur.

C’est alors qu’il fait les différentes chambres du 5e étage, celui de la pédiatrie, que Jean-Marc Morandini est interpellé par la sécurité de l’hôpital, aidée de quelques policiers alertés de son intrusion. « Il s’est débattu comme un amateur de musique classique dans un concert de Sean Paul. On a eu du mal à le maîtriser. Il criait tout le temps “Je suis journaliste ! Je suis journaliste ! Laissez-moi ! J’ai été à Tian’anmen” », nous confie le responsable de la sécurité au sein de l’établissement hospitalier.

La course à l’info choc

Cet incident ne semble pourtant pas surprendre les internautes qui suivent régulièrement M. Morandini. « Ouais et alors ? Morandini qui essaye de taper l’incruste dans la chambre de Schumi… Bientôt on s’indignera des reportages avec la B.A.C. sur TF1 », commente sarcastiquement un utilisateur de Twitter.

Jean-Marc Morandini n’est d’ailleurs pas la première personnalité des médias à tenter ce genre d’exploit, déontologiquement limite. Lors de l’affaire DSK, Bernard de la Villardière avait lui-même approché l’ancien patron du FMI déguisé en call-girl pour obtenir ses confidences. Mais à la différence de son confrère, l’animateur de M6 avait, lui, réussi son projet et passé une nuit charnelle au côté de l’ancien ministre socialiste.

La Rédaction

Illustration : Wikicommons / Milky

Publicité
Publicité

28 avis éclairés

164

un Gre 17/02/2014

zavez vu, les arbres perdent pas leurs feuilles chez nous… il a raté son scoop morandini..pff trop nul

    126

    piano 18/08/2016

    aux dernières nouvelles c’était pour un casting

178

Jacky 22/01/2014

Je vous ferais dire que les grenoblo ne savent pas ce qu’est un pass Navigo.
Un pass tunnel du Mont Blanco à la rigueur.

168

bastien 11/01/2014

après tout il aurait tort de se gêner, il y’a bien des journalistes qui se déguisent en Morandini pour faire de la merde.

173

ahaile 10/01/2014

Morandini et en particulier son site deviennent dangereux car trop souvent il publie des infos (parfois orientées) qui insistent au déchainement de la haine ( par exemple affaire Dieudonné), c’est bizarre que la justice ne s’intéresse pas plus à lui ou ses modérateurs , car question bannissement il en connait un rayon , mais pas forcément dans le bon domaine..

172

Chloé 10/01/2014

« Il s’est débattu comme un amateur de musique classique dans un concert de Sean Paul ».

« Push it back pon it, bring it back pon it
Gimme di ting becah mi waah fi lock pon it
Wine it, wiggle it, set di track pon it
Two more shot, now we inna hot pon it
Two girl, and dem ready fi jump pon it
Two to my world, and mi ready fi tump pon it
Ready fi run pon it, ready fi dump pon it
Tag teaming fiyah truck mi pump on it
Hands up high, we burning up the sky »

Pour sûr, ça change de Puccini !

164

Chloé 09/01/2014

Ah ça oui, l’animateur d’Europe 1 va vraiment trop loin!!

Se rendre dans la chambre de Michel Choumaché, bon, on peut comprendre.
Mais monter jusqu’au 5ème étage, alors là franchement il va beaucoup trop loin!

167

Karl Lactaire 09/01/2014

Le guignol est passé directement de l’étage des pathologies gastro-intestinales à celui de la pédiatrie !
Bonjour l’explosion des infections nosocomiales à l’hôpital de Grenoble !
Je vais inviter ma belle-mère pour un week-end de ski à Méribel.

    169

    zapiro 09/01/2014

    Venez passer un week-end en Bretagne. Le temps s’est mis au beau et la mer y belle. On noiera discretement la belle mère au large, les crabes, homards et langoustes adorent la viande rassie.

      172

      Oymar 10/01/2014

      Il y a des cas ou même la mer ne veux pas de la belle ( qui ne l’était pas tant) du même nom!

185

john nada 09/01/2014

ahahahahahahahaaahaaa !!!!!!
Morandini déguisé en journaliste…
C’est comme ci Dieudonné se déguisait en
rabbin pour faire une queunelle dans une synagogue ! 🙂

162

Laurent 09/01/2014

Le tweet que vous citez est un faux ! La preuve ? il fait plus de 140 signes ! Ah ah, vous voila pris le doigt dans le pot de confiture !

193

Phillippe Eudes, professeur de Mécanique du point à l'Université de Nantes 09/01/2014

Axel Juguet, cessez immédiatement de lire le gorafi pendant mes cours en amphi, vos ricanements idiots dérangent vos voisins de derrière qui ne peuvent s’empêcher de regarder ce qui vous fait tant rire.

180

Momo Motus 09/01/2014

Le commentaire d’un utilisateur de Twitter que vous reproduisez fait plus de 140 signes (145 pour être précis). Ce n’est donc pas un Tweet. Mais peut-être est-ce un commentaire d’un utilisateur de Twitter, recueilli sur Facebook ou par mail ? Auquel cas il aurait fallu l’indiquer, pour plus de clarté et par rigueur journalistique. Rigueur dont, par ailleurs, vous ne vous déparez jamais, pour le plus grand plaisir de vos nombreux lecteurs.

    188

    Janus 09/01/2014

    Ou alors la rédaction du Gorafi a prit la liberté de traduire le langage SMS du comentaire en question.

      178

      Un lecteur a qui on ne la fait pas, non mais ! 09/01/2014

      qui du coup était beaucoup plus long. Mais alors ou est la suite ?

    157

    T.A. 09/01/2014

    Peut-être un de ces tests subliminaux que font subir à leur insu les media à leurs consommateurs, pour alimenter en permanence leurs bases de données sur l’acquiescement ? Des éléments très importants pour eux.

169

Pierre 09/01/2014

Mais dans quel pays vit-on ?? Le journalisme racoleur sans limites dépasse les bornes des limites !!!!

174

zapiro 09/01/2014

Comment une face de cul tente de piéger la sécurité de l’hôpital Grenoblois en présentant du faux PQ.

    165

    Jerry Trofor 09/01/2014

    C’est vrai, avec son physique il aurait du se faire passer pour le cul de Merkel. Comme il est cassé en ce moment les infirmiers n’auraient rien eu à redire.

173

Tophe 09/01/2014

Il s’était entraîné la veille a l’hôpital de Saint Laurent du Pont (Gériatrique)… Apres plusieurs morsures et une surdité subite (ça parle beaucoup un vieux) l’entrée au CHU de Grenoble était plus facile.

168

Miami Vice 09/01/2014

Une exclu ratée, une !

176

Tiscali 09/01/2014

Bien que cet article n’ai rien de drôle -on se demande où va le monde, je n’ai pu contenir mon hilarité. Sacré Morandini, toujours aux avants-postes, comme à Tian’anmen.

    159

    Chloé 09/01/2014

    Si vous avez ri c’est que l’article est drôle.
    Vous êtes en conflit mon cher Tiscali.

    172

    T.A. 09/01/2014

    Il y était à Tien-an-men, Morandini, c’est largement établi depuis : il était déguisé en char, le deuxième dans la colonne, pas celui devant, qui hésitait à rouler.

    Lui il aurait roulé évidemment, c’est un Pro.

      177

      Chloé 10/01/2014

      Tiens amène une bouteille de Baijiu pour fêter ça!

        181

        Oymar 10/01/2014

        Je pense que vous avez confondu Alcool et détergent. Le Baiju étant, biensur, placé dans la seconde catégorie !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *